Publicité.



Yvelines : un violeur et agresseur sexuel en série arrêté dans l'Eure-et-Loir par les policiers versaillais


Publié le Mardi 20 Octobre 2015 à 16:17 l Actualisé le 20/10 - 18:04


Un homme soupçonné d'un viol et d'agressions sexuelles en série a été interpellé ce mardi matin à 6 heures à son domicile à Maintenon (Eure et Loir) par le groupe criminel de la Sûreté départementale des Yvelines.

Le suspect, âgé de 25 ans, a été identifié grâce à son ADN relevé notamment sur la victime d'une agression, une femme de 50 ans, commis le 27 août 2012 à Rambouillet.

Les investigations ont d'ores et déjà pu établir que l'individu serait impliqué formellement dans un viol et six agressions sexuelles sur des femmes âgées entre 14 et 50 ans entre le 19 juillet 2012 et Le 3 janvier 2014. Les faits ont été commis dans les Yvelines et l'Eure-et-Loir.

Depuis plus de trois ans, policiers et gendarmes couraient derrière l'auteur d'une série de viol et d'agressions sexuelles, sans jamais avoir pu l'identifier.

L'individu s'en prenait qu'à des femmes, parfois de très jeunes adolescentes, toujours sur la voie publique. Il se manifeste une première fois le 19 juillet 2012 à Condé-sur-Vesgre, près de Houdan dans les Yvelines. Une jeune femme de 20 ans, en train de lire un livre sur les bords d'un étang, est agressée par un homme qu'elle décrit jeune. Il lui dit : "je vais te baiser". La victime se débat farouchement et parvient à le mettre en fuite

La description de l'individu est signalé dans le cadre d'autres affaires similaires. Ainsi, le 27 août 2012, une femme de 50 ans croise un individu en allant faire son jogging près de Rambouillet. En se retournant, elle se rend compte que l'inconnu la suit, puis soudain lui saute dessus. La quinquagénaire se défend et crie mais l'agresseur lui serre le cou et lui touche les seins et les parties intimes, avant de s'enfuir.

L'agresseur n'hésite pas non plus à s'en prendre à des mères de famille qui se promènent avec leurs enfants. Il va parfois jusqu'à les menacer pour parvenir à ses fins. 

Les policiers et gendarmes ne ménagent pas leurs efforts pour tenter d'identifier l'auteur de ces faits qui a sévi au moins à sept reprises entre juillet 2012 et janvier 2014 : un viol et quatre agressions sont constatées en Eure-et-Loir (quatre à Maintenon et une à Jouy) et deux agressions dans les Yvelines (Rambouillet et Condé-sur-Vesgre).

La chance va enfin sourire aux enquêteurs du groupe criminel de la Sûreté départementale de Versailles, dirigé par le commissaire Paul-José Valette (ancien commissaire de Vernon, dans l'Eure). Fin septembre 2015, les policiers sont informés que la fiche ADN du violeur recherché est répertoriée dans le Fichier national des empreintes génétiques (FNAEG). Cet ADN a été prélevé sur l'auteur de violences conjugales commises en avril 2015 ...à Maintenon (Eure-et-Loir).

Après l'avoir formellement identifié et "logé", les enquêteurs ont repris chacune des procédures (y compris celles des gendarmes), réentendu les victimes et regroupé tous les élements permettant de le confondre. Ce mardi matin, ils se sont présentés au domicile du jeune homme à Maintenon et l'ont interpellé. 

Le violeur présumé, peintre de métier, a été placé en garde à vue. Il est actuellement entendu dans les locaux de la sûreté départementale à Viroflay. Les enquêteurs ont prévu d'organiser un "tapissage" afin de permettre aux victimes de reconnaître leur éventuel agresseur. 
 




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE