---

Violences entre prostituées des pays de l'Est dans l'Eure : cinq personnes interpellées


Publié le 15 Septembre 2015 à 21:02 / Actualisé le 16/09/2015 - 11:09

Illustration@DR
Illustration@DR
Cinq personnes soupçonnées d'être impliquées dans un réseau de proxénétisme implanté dans le sud de l'Eure (entre Nonancourt, Verneuil-sur-Avre et Conches-en-Ouvhe) ont été interpellées dans l'Eure-et-Loir, début septembre, par les enquêteurs de la compagnie de gendarmerie d'Evreux épaulés par une équipe du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG).
"L'enquête avait été initiée au début de l'année 2014 suite à la recrudescence des violences commises entre prostituées originaires des pays de l'Est ainsi qu'à des luttes pour l'appropriation d'un "territoire" au sud du département", explique la gendarmerie sur son compte Facebook.
Les investigations ont ainsi permis de démanteler "un réseau particulièrement actif et structuré mais également de saisir une importante quantité d'argent", précise la gendarmerie.

Les cinq suspectes, toutes prostituées, ont été présentées devant un juge d'instruction et mis en examen. A l'issue de leurs présentations, quatre ont été placées sous contrôle judiciaire. La cinquième a été incarcérée.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook