Publicité.



Violences à Rouen : cinq interpellations en marge de la finale France-Portugal


Publié le Lundi 11 Juillet 2016 à 12:47 l Actualisé le 11/07 - 14:37


Cinq personnes ont été placées en garde à vue à Rouen entre dimanche soir et ce lundi matin, en marge de la finale France-Portugal. Elles sont soupçonnées de violences et d'outrages envers les forces de l'ordre.

Première interpellation : dimanche à 17h, sur le site des concerts de la Région, sur l'esplanade Saint Gervais. Un homme a été contrôlé à l'entrée de la presqu’île de Waddington en possession d'une bouteille en verre. Conformément à l'arrêté préfectoral, les policiers lui ont fait savoir qu'il devait se débarrasser de cette bouteille avant de pouvoir pénétrer dans l'enceinte. Fort mécontent, l'individu a alors vidé le contenu de la bouteille sur les fonctionnaires puis s'est rebellé. Il a été immédiatement arrêté pour outrage, violences et rébellion sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Âgé de 48 ans et demeurant à Lisieux (Calvados), le mis en cause a été placé en garde à vue.

Vers 23h30, les forces de l'ordre sont intervenus place du Général de Gaulle, devant l'hôtel de ville, où étaient rassemblés entre 200 et 300 personnes, pour une bagarre opposant plusieurs individus plus ou moins alcoolisés. Lors de l'intervention, l'un des belligérants à tenté de faire une balayette a un policier afin de le faire chuter au sol. L'auteur, âgé de 21 ans et originaire de Déville-lès-Rouen, a été interpellé et emmené à l'hôtel de police pour être placé en garde à vue.

Peu avant minuit et demi, au niveau du Théâtre des Arts, une dizaine d'individus en viennent aux mains pour des raisons ignorées. La police doit charger pour les séparer. Un homme de 26 ans, domicilié à Oissel, est interpellé pour avoir fait un doigt d'honneur aux forces de l'ordre. Il a été placé en dégrisement puis en garde à vue pour outrage.

Un quart d'heure plus tard, la police est à nouveau appelée à intervenir devant l'hôtel de ville, place de Gaulle. A leur arrivée, les fonctionnaires constatent un rassemblent d'une cinquantaine de personnes. Ils remarquent alors un jeune homme qui, au volant d'un scooter, s'amuse à faire des roues arrières et des accélérations pour le moins dangereuses. L'individu, sans casque, n'hésite pas aussi à narguer les forces de l'ordre en leur adressant des doigts d'honneur. Bloqué par un véhicule de police, le pilote abandonne le scooter et s'enfuit à pied. Il est aussitôt rattrapé alors qu'il tente de se dissimuler dans une descente de garage, rue d'Amiens. Il s'oppose violemment à son interpellation, avant d'être maitrisé.

Le mis en cause, né en mars 1982 et demeurant à Bonsecours, était toujours en garde à vue ce matin.

Enfin, vers 0h50, toujours place du Général de Gaulle, un rouennais de 39 ans a été arrêté pour avoir jeté deux bouteilles en verre en direction des policiers. L'un d'eux a été touché à une cuisse mais n'a pas été blessé. L'homme a été contrôlé avec un taux d'alcoolémie de 1,86 gramme dans le sang. Il a été placé en chambre de sûreté pour le reste de la nuit.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE