Seine-Maritime.

Un chalutier britannique dérouté vers le Havre : il pêchait des coquilles saint Jacques non autorisées


infoNormandie / Mercredi 5 Juillet à 09:20

Le patrouilleur Esteron de la gendarmerie maritime du Havre a intercepté le chalutier au large de Fécamp (illustration @wikipedia)
Le patrouilleur Esteron de la gendarmerie maritime du Havre a intercepté le chalutier au large de Fécamp (illustration @wikipedia)
Un navire de pêche britannique a été dérouté lundi soir vers le port du Havre (Seine-Maritime) et le produit de sa pêche - des coquilles saint Jacques trop petites - a été saisi. Le capitaine encourt une amende de 22 500€.

Un chalutier britannique a été repéré lundi matin (3juillet) alors qu'il pêchait au large de Fécamp en dehors des eaux territoriales.

Suspectant ce navire de pêcher des coquilles saint- Jacques sous la taille autorisée, compte tenu de cette période de l’année, la Direction interrégionale de la mer Manche-Est - mer du Nord (DIRMer) a, en début d'après-midi, conduit une opération de contrôle avec le concours des différents services de l’État, sous l'autorité de la préfecture de Seine-Maritime.

Le capitaine du navire a reconnu l'infraction

" L’hélicoptère des douanes a survolé au préalable la baie de Seine pour confirmer la présence du navire anglais en action de pêche ainsi que l’absence d’autres navires dans la zone. Le patrouilleur de la gendarmerie maritime Esteron a appareillé du Havre pour intercepter le navire et procéder au contrôle de sa pêche", détaille un communiqué de la préfecture de Seine-Maritime.

Constatant que le chalutier détenait des coquilles saint-Jacques à son bord, dont des coquilles sous la taille autorisée, les gendarmes maritimes ont donné l’ordre au navire britannique de rallier le port du Havre pour y être contrôlé.

Ce contrôle s'est déroulé vers 23 heures. "Les engins de pêche du navire se sont révélés conforme à la réglementation. Le capitaine du navire a été auditionné et a reconnu l’infraction", précisent les autorités préfectorales. La pêche du navire a été saisie par la direction départementale des territoires et de la mer de la Seine maritime (délégation à la mer et au littoral).

Le navire n'a pas été saisi, mais...

Le navire n’a pas été saisi du fait du caractère limité des quantités de coquilles saint- Jacques sous-taille, explique encore la préfecture. Il a été autorisé à reprendre la mer. Il était en route mardi matin vers son port d’attache sur la côte sud de l’Angleterre.

La procédure a été transmise au tribunal d’instance du Havre pour la confirmation de la saisie ainsi qu’au procureur de la République pour les poursuites judiciaires. Le capitaine du navire risque une peine d’amende allant jusqu’à 22 500 € .

« Il était important que cette opération réussisse au moment où la France travaille avec ses partenaires à la mise en place d’un régime de protection européen de la pêcherie de coquille saint-Jacques en baie de Seine.

Cette pêcherie est, en effet, un atout de l’économie maritime et littorale de la Normandie, et l’État veille à son exploitation durable »
, a déclaré Fabienne Buccio, la préfète de la région Normandie.









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook