Tué d'un coup de couteau en plein cœur hier soir à Canteleu : l'auteur présumé en garde à vue


Mardi 15 Septembre 2015 à 09:53 l Actualisé Mercredi 16 Septembre 2015 - 15:04



@Illustration.
@Illustration.
L'auteur présumé d'un homicide volontaire a été placé en garde à vue hier soir à l'hôtel de police de Rouen. Ce Rouennais, âgé de 30 ans, est entendu par la brigade criminelle qui enquête sur la mort de Lamine Senghor, 30 ans, d'origine sénégalaise, tué d'un coup de couteau en plein cœur. Le Consul du Sénégal à Paris déclare avoir appris la nouvelle "avec consternation" et indique "suivre de près cette affaire".

Les faits. Hier lundi, vers 19h30, les sapeurs-pompiers sont appelés pour un individu allongé dans le parc public Arthur Lefebvre à Canteleu, avenue du Président Salvador-Allende. Il perd beaucoup de sang au niveau du thorax. Très vite, les secours constatent une plaie profonde dans la région du cœur, provoquée par une arme blanche. Les pompiers, puis le médecin du SAMU tentent de réanimer longuement la victime, en lui faisant des massages cardiaques. En vain. L'homme décède sur place.

L'auteur présumé interpellé près de son hôtel

Les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) commencent sans attendre leurs investigations. Ils parviennent rapidement à identifier un suspect, grâce à des témoignages recueillis sur les lieux, dont celui de l'ami qui accompagnait la victime au moment de l'altercation. L'individu soupçonné est fiché. Les policiers se font alors transmettre sa photo, extraite du Canonge, sur leur téléphone portable. La photo est présentée à un témoin qui le reconnaît immédiatement.

Le suspect est alors d'abord localisé à Rouen. Les forces de l'ordre se rendent à ce supposé domicile, mais l'homme qu'il recherche n'y est pas. Ils obtiennent alors une deuxième adresse, un hôtel de l'avenue de Caen sur la rive gauche. Il est, là aussi, absent. Un dispositif de surveillance est mis en place autour de l'établissement. A 20h50, l'individu est aperçu alors qu'il arrive à l'hôtel, il est immédiatement interpellé. Un couteau de type Opinel est retrouvé sur lui.

Le suspect a été placé en garde à vue pour être interrogé sur les circonstances des faits.

Une autopsie de la victime a eu lieu ce mardi matin à l'institut médico-légal de Rouen. Les résultats devraient être communiqués aux enquêteurs dans la journée.
 

Le Consul Général du Sénégal à Paris "consterné"

Le site d'information xalima.com explique que Lamine Senghor était au téléphone avec sa mère au moment où il a été encerclé par des jeunes gens et poignardé (Document : xalima.com)
Le site d'information xalima.com explique que Lamine Senghor était au téléphone avec sa mère au moment où il a été encerclé par des jeunes gens et poignardé (Document : xalima.com)
Le Consul Général du Sénégal à Paris a réagi en apprenant la mort de Lamine Senghor, un ressortissant sénégalais vivant dans l'agglomération rouennaise. 
"Dès l’annonce de la triste nouvelle, le Consul Général du Sénégal à Paris est aussitôt entré en contact avec un agent de la Brigade criminelle de Rouen qui lui a confirmé l’homicide et précisé que les investigations sont en cours pour l’identification du défunt", écrit Xalima.com, un site d'information sénégalais  

A la demande du Consul Général du Sénégal à Paris, le Consul honoraire du Sénégal à Rouen et le Chef de l’Agence consulaire au Havre, accompagnés d’un membre de la famille de la victime, se sont rendus dans les locaux de la Brigade criminelle de Rouen.

Sur place, ils ont été informés des circonstances du décès de notre compatriote qui ferait suite à une altercation avec un individu bien connu des services de police française. Le présumé meurtrier a été arrêté et est actuellement interrogé par les services de Police de Rouen.

Le Consulat du Sénégal à Paris suit de près cette affaire".

> Lire aussi le témoignage des proches de la victime recueillis par le site sénégalais xalima.com







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com