Trois interventions en une heure de temps : les secours en mer normands mis à l'épreuve ce dimanche


Lundi 28 Septembre 2015 à 00:16 l Actualisé Lundi 28 Septembre 2015 - 00:16



D'importants moyens de secours maritimes ont été mobilisés ce dimanche 27 septembre en Normandie. A trois reprises, dans des délais rapprochés, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg a coordonné des interventions au large des côtes du Calvados et de la Manche. Il n'y a pas eu de victime.

Le premier accident s’est produit vers 17h00, à Grandcamp-Maisy (Calvados), où un témoin constate l’échouement d’un voilier sur la plage, à environ 1 km du rivage.

Naufragé et pompiers hélitreuillés

Immédiatement alerté, le CROSS Jobourg décide d’engager dans un premier temps les pompiers et la vedette de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Grandcamp-Maisy. Mais quelques minutes plus tard, compte-tenu de la distance et des conditions de mer, et pour intervenir plus rapidement sur le navire échoué, le CROSS demande l'intervention de l’hélicoptère de la Marine nationale, stationné à Maupertus (Manche).

Arrivés sur les lieux, les secours découvrent une personne à bord, le propriétaire du bateau, non blessé. L’hélicoptère hélitreuille l’ensemble des personnes sur place, naufragé et pompiers, et les dépose en lieu sûr à Grandcamp-Maisy.

Le voilier est mis au mouillage et sécurisé pour être prochainement remorqué.

Encerclés par la marée

L’intervention s’est achevée à 18h30 par la levée du dispositif des moyens engagés, sauf pour l’hélicoptère de la Marine qui est appelé à intervenir pour secourir des personnes isolées par la marée.

En effet, peu après 17 heures, le CROSS Jobourg est contacté par un témoin qui signale trois personnes (un adulte, un adolescent et un enfant) visiblement isolées par la marée sur une plage d’Hauteville-sur-Mer (Manche). Aussitôt l’alerte donnée, le CROSS fait décoller l’hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité civile à 17h10 et engage sur zone les vedettes SNSM d’Hauteville-sur-Mer et d’Agon-Coutainville (Manche), ainsi qu’une embarcation des pompiers et un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV).

Arrivé en limite de son potentiel de vol, l’hélicoptère Dragon 50 est relevé peu avant 19 heures par l’appareil EC-225 de la Marine nationale, qui a donc poursuivi les investigations. A 19h20, les recherches étant infructueuses et faute de nouvelles informations, le dispositif est entièrement levé. La gendarmerie départementale, informée, effectuera à toutes fins utiles, dans la soirée, une patrouille dans ce secteur.

Un voilier en difficulté

Enfin, vers 18h00, le CROSS Jobourg est alerté par un voilier que ses voiles sont déchirées et qu’il est en panne de carburant. Le bateau se trouve alors au mouillage, anse de Crabec, près de Gatteville (Manche). N’étant plus manoeuvrable et compte-tenu du danger, le CROSS engage la vedette SNSM de Barfleur qui prend en remorque le voilier un peu plus d’une heure après. Le bateau est mis rapidement en sécurité à quai, à Barfleur.

Une rude journée donc pour les sauveteurs en mer.

Les recommandations
des autorités maritimes


Dans un communiqué, la préfecture maritime "rappelle qu’il est de la responsabilité de chacun de se renseigner sur les conditions météo et les coefficients de marées avant de prendre la mer.

Il faut également éviter de partir seul et prévenir un proche, avant le départ, qui pourra donner l’alerte.

Beaucoup d’accidents seraient évités si ces précautions nécessaires étaient prises avant de quitter le port."







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com