Seine-Maritime : un policier traîné par une voiture et un autre frappé au visage lors d'un contrôle


Vendredi 29 Avril 2016 à 14:56 l Actualisé Vendredi 29 Avril 2016 - 22:17



Un policier a été traîné sur une dizaine de mètres accroché à une portière de voiture et un autre blessé au visage au cours de l'interpellation d'un chauffard et de son frère. 

la scène s'est produite ce matin, vendredi 29 avril, vers 6h30, route de Pont-de-l'Arche à Saint-Pierre-lès-Elbeuf (Seine-Maritime). Un équipage de police-secours remarque une Citroën C3 qui contourne un rond-point à vive allure et bifurque sans clignotant vers la rue aux Saulniers. Deux hommes sont à bord.

La patrouille décide de contrôler le véhicule et se lance donc à sa poursuite en actionnant gyrophare et avertisseur sonore. Le fuyard fait des embardées sur la route afin d'empêcher le véhicule de police de le dépasser.

La Citroën s'engage rue de Griolet et s'arrête subitement au milieu de la chaussée. L'un des policiers se précipite et ouvre la portière pour tenter de retirer les clés du contact.

A cet instant, le conducteur parvient à redémarrer et traîne sur une dizaine de mètres le policier accroché à la portière. Ce dernier se voit contraint de lever les jambes pour ne pas que ses pieds traînent au sol. Puis, enfin, il parvient à neutraliser le pied du conducteur pour l'empêcher d'accélérer. Le véhicule immobilisé, le chauffard est interpellé. 

Le passager est également interpellé pour violences volontaires aggravées : lors de l'intervention, ce dernier a frappé violemment au visage le deuxième policier qui, blessé, a dû recevoir des soins à l'hôpital.

Les deux frères, âgés de 25 ans (conducteur) et 31 ans, originaires d'Elbeuf, ont été placés en garde à vue : le premier pour refus d'obtempérer, conduite avec un permis invalidé (faute de points) et violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

A signaler que lors de leur transport à l'hôtel de police, les mis en cause, en état d'ivresse, ont continué d'insulter et de menacer les policiers.

 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com