Les policiers sont arrivés juste à temps.

Seine-Maritime : les voleurs s'apprêtaient à emporter 69 radiateurs de locomotives


Jeudi 17 Novembre 2016 à 11:58

Les trois hommes ont pénétré dans l'enceinte de la SNCF en perçant un trou béant dans la clôture (Illustration@Google Maps)
Les trois hommes ont pénétré dans l'enceinte de la SNCF en perçant un trou béant dans la clôture (Illustration@Google Maps)
Des voleurs de radiateurs de locomotives ont été interpellés en pleine action dans le courant de cette nuit de mercredi à jeudi à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime). En patrouille sur le boulevard Industriel, un équipage de police-secours remarque un véhicule monospace arrêté sur le bas-côté de la voie dans le sens Rouen - Oissel. Le coffre est grand ouvert et trois hommes semblent charger du matériel. Il est 1 heure 40 du matin. 

Les policiers font alors demi-tour, et reviennent sur leurs pas. Mais à leur arrivée, deux des individus s'engouffrent précipitamment dans un volkswagen sharan, et démarrent en trombe. Le troisième homme s'enfuit en courant sur les voies ferrées. Pris en chasse, le véhicule suspect s'arrête finalement un peu loin. Ses deux occupants sont interpellés : il s'agit de deux sans domicile de nationalité roumaine, âgés de 26 et 38 ans. 

Dans le monospace, les policiers découvrent 22 radiateurs de locomotives. 47 autres sont retrouvés sur le bas-côté de la route, prêts à être chargés. Les enquêteurs constatent alors un trou béant (2 m sur 2) dans la clôture protégeant l'enceinte du site de la SNCF.

On ignore la destination de ces radiateurs, mais c'est sans doute le métal utilisé pour leur fabrication qui intéressait ces voleurs.

Les deux interpellés ont été placés en garde à vue, le troisième est activement recherché.

 














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook