Seine-Maritime : la disparition inquiétante d'un retraité mobilise de gros moyens depuis ce matin


Lundi 29 Décembre 2014 à 18:59

L'hélicoptère de la gendarmerie a survolé pendant une heure le secteur de Auffay, en vain (Photo d'illustration)
L'hélicoptère de la gendarmerie a survolé pendant une heure le secteur de Auffay, en vain (Photo d'illustration)
Un important dispoisitif de recherches a été déployé aujourd'hui lundi par la gendarmerie après la disparition inquiétante d'un homme de 65 ans, qui n'est pas réapparu à son domicile, à Auffay (Seine-Maritime), depuis hier dimanche.

C'est l'épouse du retraité qui a alerté la gendarmerie en ne voyant pas revenir son époux, dans la soirée. Le saxagénaire a quitté le domicile vers 11 h 30, après une dispute conjugale et n'a pas depuis donné signe de vie. Il est parti à pied. 

Deux chiens pisteurs et un hélico mobilisés

Une vingtaine de gendarmes de la compagnie de Dieppe ont été mobilisés toute la journée. Ils ont ratissé la commune et ses environs, en particulier les zones humides et les parcs de la région. Bong, le chien pisteur de la gendarmerie de Dieppe, a été engagé, de même que le Saint-Hubert de la gendarmerie de Caen (Calvados), qui s'est lancé sur les traces du disparu sans pouvoir le retrouver.

Le chef d'escadron Patrice Lagadec, commandant de la compagnie de Dieppe, a demandé le concours de l'hélicoptère de la Section aériennne de la gendarmerie, basée à Ameins (Somme). L'appareil a survolé la zone pendant une heure sans succès.

Les recherches devraient reprendre, si nécessaire, dès ce mardi matin.

Le signalement du retraité  : il mesure 1,74 m, a des cheveux poivre et sel dégarnis. Il était chaussé de baskets grises et portait un jeans et une veste polaire foncée au moment de sa disparition.

Pour toute information concernant cet homme : contacter la brigade de gendarmerie de Tôtes au 02.35.32.91.13.














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook