Saint-Adresse : opération déminage sans couac sur la plage [Vidéo et photos]


Mardi 5 Avril 2016 à 19:42 l Actualisé Mercredi 6 Avril 2016 - 12:26




Une bombe anglaise de 250 kg datant de la Seconde guerre mondiale a été neutralisée ce mardi 5 avrl sur la plage de Sainte-Adresse, près du Havre, en Seine-Maritime. Cette opération de déminage a nécessité l'évacuation de 1600 riverains.

En février, un promeneur avait fait la découverte d'un engin suspect sous les galets de la plage de la station balnéaire. Les plongeurs-démineurs de la Marine Nationale de Cherbourg ont alors rapidement identifié qu'il s'agissait d'une bombe contenant une charge explosive de 150 kg. Come il est d'usage en pareille découverte, un périmètre de sécurité avait été placé autour de l'engin et la plage interdite au public.

Confiée aux plongeurs-démineurs de la Marine nationale, cette opération de déminage a mobilisé de nombreux moyens humains et matériels, sous la coordination de la sous-préfecture du Havre.

> Lire aussi : Opération de déminage à Sainte-Adresse : 1600 habitants évacués ce mardi 5 avril

Elle a débuté dès 11 heures ce matin avec l’évacuation d’une partie des habitants de la commune concernés par le dispositif de sécurité d’un rayon de 700 mètres autour de l’engin explosif. Côté mer, un second périmètre de sécurité de 1 200 mètres a dû être instauré afin d’interdire toute activité en mer ou sur la plage. A 12h30, après un dernier survol de contrôle effectué par l’hélicoptère Dragon 76 de la Sécurité civile, l’évacuation était terminée et l’intervention des plongeurs-démineurs a pu commencer.

Elle s’est articulée en trois temps : tout d’abord, grâce au concours du 19ème régiment du génie (RG) de Mourmelon-le-Grand, la pose d’un merlon en sacs de sable d’environ 3 mètres de haut autour de l’engin. Cette action a notamment permis de limiter le périmètre d’évacuation à 700 mètres de rayon.

Puis, dans un second temps, les plongeurs-démineurs ont procédé au désamorçage de la bombe avant de l’immerger en mer. Une vedette de la gendarmerie maritime était déployée pour assurer la sécurité au large. L’éloignement et l’immersion de la munition en mer a immédiatement permis de lever le dispositif d’évacuation des foyers concernés par le rayon de sécurité.

L’opération s’est terminée ce soir à 20h20 avec la troisième phase de l’opération de déminage qui consistait, à marée montante, à déplacer la bombe une fois immergée pour procéder à son explosion sous-marine, au large de Sainte-Adresse.

La vidéo de l'opération (@Marine nationale)

Les plongeurs-démineurs préparent la bombe avant da destruction en mer (Photo@Marine nationale)
Les plongeurs-démineurs préparent la bombe avant da destruction en mer (Photo@Marine nationale)








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com