Publicité.



Rouen : Didier et Nicolas Police revenaient du Burkina Faso sur le vol d'Air Algérie


Publié le Samedi 26 Juillet 2014 à 18:50 l Actualisé le 27/07 - 01:00


L'appareil a disparu des écrans radar 50 minutes après son décollage de Ouagadougou, dans la nuit de mercredi à jeudi
L'appareil a disparu des écrans radar 50 minutes après son décollage de Ouagadougou, dans la nuit de mercredi à jeudi
La disparition de Nicolas Police, 18 ans, et de son père Didier, un ingénieur de 65 ans à la retraite, suscite une vive émotion dans le quartier Grieu, à Rouen, où résidaient les deux victimes du crash de l'avion d'Air Algérie. Nicolas, élève au lycée Jeanne d'Arc avait obtenu tout récemment son baccalauréat ES (économie et sociale) avec mention assez bien.

Le jeune homme était inscrit dans la catégorie des sprinters à l'association sportive des PTT (ASPTT) de Rouen athlétisme. Selon notre confrère de France 3 Haute-Normandie, Nicolas et Didier Police revenaient du Burkina Faso, où ils comptaient de nombreux amis, après un séjour de deux semaines.

Vendredi en fin d'après-midi, la préfecture de Seine-Maritime avait revélé dans un communiqué à la presse que deux habitants de Seine-Maritime étaient parmi les 54 victimes françaises du vol AH 5017 d'Air Algérie, qui s'est écrasé au nord du Mali et dont les débris ont été retrouvés dans la soirée de jeudi 24 juillet. L'appareil, un McDonnell Douglas MD83, transportait 118 passagers, en provenance de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE