Publicité.



ROUTE DE BONSECOURS, A ROUEN.

Rififi autour d'une Mercedes volée : les policiers dégainent leur pistolet à impulsion électrique


Publié le Lundi 9 Février 2015 à 12:06 l Actualisé le 10/02 - 18:53


Le système Lapi est une arme redoutable pour lutter contre les vols de voitures notamment. Des caméras embarquées dans la rampe lumineuse d'un véhicule de police ou de gendarmerie permettent de lire les plaques d'immatriculation et de détecter en temps réel les véhicules signalés volés (Photo d'illustration)
Le système Lapi est une arme redoutable pour lutter contre les vols de voitures notamment. Des caméras embarquées dans la rampe lumineuse d'un véhicule de police ou de gendarmerie permettent de lire les plaques d'immatriculation et de détecter en temps réel les véhicules signalés volés (Photo d'illustration)
Deux occupants d'une Mercedes Classe A signalée volée ont été placés en garde à vue samedi 7 février, vers 6h30, par les policiers rouennais. La berline allemande avait été repérée quelques instants plus tôt par une patrouille de gendarmerie qui faisait des contrôles avec un véhicule équipé du Lapi (lecture automatisé de plaques d'immatriculation).

Ce système embarqué permet de lire les plaques minéralogiques et de signaler en temps réel si le véhicule est signalé volé ou est recherché. C'est ainsi qu'a été détectée la Mercedes stationnée à proxmité d'une discothèque, route de Bonsecours, à Rouen. Prévenus par les gendarmes, trois équipages de police-secours ont placé la voiture suspecte sous surveillance.

Projectiles sur les forces de l'ordre

Dans la nuit, deux individus sont montés à bord et sont partis. Le véhicule a été intercepté quelques dizaines de mètres plus loin. Au moment du contrôle, le conducteur s'est rebellé. Les policiers ont dû alors le plaquer au sol et le menotter. Un attroupement s'est alors formé malgré l'intervention du videur de la discothèque qui n'a pu empêcher le jet de projectiles (verres) en direction des gardiens de la paix. Ces derniers ont été contraints de faire usage d'un pistolet à impulsion électrique (Taser) pour disperser les assaillants. Personne n'a été blessé.

Le conducteur du véhicule et son passager, âgés respectivement de 24 et 23 ans et domiciliés à Saint-Etienne-du-Rouvray et Bourg-Achard (Eure) ont été placés en garde à vue. L'un des lanceurs de verres a été également interpellé et ramené à l'hôtel de police.

Le conducteur  a fait l'objet d'une procédure pour recel de vol, conduite sans permis et sous l'emprise d'un état alcoolique et refus de se soumettre au dépistage d'alcoolémie.

L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance automobile.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE