Publicité.



Mystérieuse boule de feu en Seine-Maritime : fausse alerte dans le ciel du Pays de Caux


Publié le Samedi 22 Août 2015 à 10:34 l Actualisé le 23/08 - 18:57


Illustration.
Illustration.
Nul doute, la pseudo boule de feu aperçue dans le ciel du Pays de Caux était un leurre ! Les recherches déployées en fin  d'après-midi d'hier vendredi sont restées vaines. Pas de trace d'avion en perdition ni de soucoupes volantes au dessus de Criquetot-l'Esneval. 

C'est aux alentours de 17h30, que la gendarmerie a reçu un appel d'un témoin "de bonne foi" déclarant avoir observé une étrange boule de feu dans le ciel. Sans plus de précisions.

Une blague de mauvais goût ou un effet d'optique ? Par souci de faire la lumière sur cette mystérieuse apparition, gendarmes et sapeurs-pompiers ont déclenché un plan de recherches. Tous les militaires disponibles dans les brigades de la compagnie de Fécamp ont alors été réquisitionnés, y compris ceux du peloton de surveillance et d'intervention (Psig).

Pas de petits hommes verts...

Même scénario chez les sapeurs-pompiers. L'hélicoptère de la sécurité civile, Dragon 76, basé au Havre, a lui aussi été appelé en renfort. Il a tournoyé pendant plus d'une heure au dessus du Pays de Caux. En vain. Rien de suspect ou d'anormal : pas d'avion écrasé au sol ni de petits hommes verts... Les agriculteurs, qui connaissent bien le secteur, ont été eux aussi sollicités, sans plus de résultat.

Interrogée par des médias locaux alertés par les sapeurs-pompiers de cet étrange phénomène, la préfecture de Seine-Maritime a semblé bien évasive dans ses réponses, se contentant de préciser "les recherches se poursuivent".

"Un non évènement"

Alors, c'était quoi cette boule feu ? Plusieurs hypothèses, selon la brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA), basée à Beauvais, dans l'Oise. La première et la plus courante : un phénomène atmosphérique, qui peut se produire de jour comme de nuit. Ou encore un phénomène que connaissent bien les passionnés d'OVNI :  un "effet miroir" provoqué par le réfléchissement du soleil dans les hublots d'un avion de ligne à haute altitude.

Les spécialistes de la BGTA n'excluent pas non plus le tir intempestif d'une fusée de détresse. "Le témoin dit avoir vu une boule de feu qui est retombée à la verticale, ce qui pourrait correspondre, en effet, à une telle fusée", explique le lieutenant-colonel Bernard Duquesnoy, officier au groupement de gendarmerie de Seine-Maritime.

Quoi qu'il en soit, pour beaucoup de ceux qui ont participé aux recherches une partie de la soirée d'hier, "cette histoire est un non évènement".





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE