Manifestation de soutien à Théo : deux interpellations à Rouen


Lundi 13 Février 2017 à 11:57

La façade de la gendarmerie rue Louis Ricard à Rouen a essuyé des jets de projectiles au départ de la manifestation samedi (Photo publiée par la gendarmerie sur son compte Facebook)
La façade de la gendarmerie rue Louis Ricard à Rouen a essuyé des jets de projectiles au départ de la manifestation samedi (Photo publiée par la gendarmerie sur son compte Facebook)
Deux personnes ont été interpellées lors de la manifestation de soutien à Théo * organisée samedi après-midi à Rouen par le mouvement des lycéens rouennais (MLR). Un adolescent de 16 ans et un homme de 34 ans ont été placés en garde à vue à l'hôtel de police pour "participation non armée à un attroupement après sommations". Le plus jeune originaire de Rouen a fait l'objet d'un rappel à la loi, le second domicilié à Petit-Quevilly s'est vu notifier une comparution sur reconnaissance préalable de culpablité (CRPC).

Lors de cette manifestation « contre l'impunité policière » deux abribus ont été dégradés et six poubelles incendiées. La façade de la gendarmerie, rue Louis Ricard, a également été la cible de jets de projectiles (peinture). Aucun blessé n'a été signalé.

*Théo est ce jeune homme de 22 ans qui a été victime de violences policières lors d'un contrôle d'identité à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Dans cette affaire, un policier a été mis en examen pour viol, deux autres pour violences volontaires.














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook