Pas moins de 25 faits sont imputés à une bande de malfaiteurs spécialisée dans l'arrachage de coffres-forts et de distributeurs de billets. Les auteurs présumés, qui ont sévi dans l'Eure, le Val d'Oise et les Yvelines, ont été arrêtés par la gendarmerie dans les Yvelines.

Les arracheurs de DAB et de coffres-forts arrêtés par les gendarmes dans les Yvelines


Lundi 1 Juin 2015 à 16:27 l Actualisé Lundi 1 Juin 2015 - 19:58



Le bureau de Poste de Pacy-sur-Eure
Le bureau de Poste de Pacy-sur-Eure
Entre janvier 2013 et janvier 2015, une série de vols et tentatives de vols de coffres-forts ou de distributeurs de billets étaiit constatée au préjudice d'agences bancaires, situées dans l'Eure, les Yvelines et le Val d'Oise.

Il était rapidement établi que les faits sont commis à chaque fois par une bande de plusieurs malfaiteurs agissant de manière organisée et utilisant des véhicules et des camions volés afin d'arracher les coffres à l'aide d'élingues.

Attaque violente à La Poste de Pacy-sur-Eure

Les Sections de recherches (SR) des groupements de gendarmerie de Rouen et de Versailles sont chargées des investigations, en co-saisine avec les groupements de gendarmerie de l'Eure, des Yvelines et du Val d'Oise.

Les multiples investigations menées par les enquêteurs permettent ainsi, progressivement, d'imputer ces faits à des malfaiteurs originaires de la communauté des gens du voyage basée dans les Yvelines.

En février 2015, sous l'égide de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante, une cellule d'enquête est mise en place. 

Parallèlement, une information judiciaire, prenant en compte l'ensemble des faits commis dans ces trois départements, est ouverte par le procureur de la République d'Evreux, à la suite, notamment, d'une tentative de vol du distributeur automatique de billets (DAB) de La Poste de Pacy-sur-Eure, début février 2015. Une attaque pour le moins violente qui a fait d'importants dégâts. 

Coup de filet dans les Yvelines

Ayant rassemblé suffisamment d'éléments, les enquêteurs déclenchent une première opération judiciaire le 23 mars 2015. Ils interpellent quatre suspects dans les Yvelines, appuyés par des unités d'intervention de la gendarmerie. Ceux-ci sont tous mis en examen par un juge d'instruction d'Evreux et trois d'entre-eux sont écroués.

Le 28 mai 2015, lors d'une seconde opération, deux autres individus sont interpellés toujours dans les Yvelines. Présentés au juge en charge de l'instruction, ils sont mis en examen et écroués.

"Au total, près de 25 faits sont imputés à cette équipe, dont plusieurs arrachages et tentatives d'arrachages de coffres, des vols, vols de véhicule et cambriolages, ainsi qu'un vol à main armée", indique la gendarmerie dans un communiqué publié ce lundi 1er juin.

Selon nos informations, les malfaiteurs auraient au total commis au moins six tentatives d'arrachages de coffres-forts ou de DAB, en majorité dans l'Eure. Un seul aurait réussi.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com