Gasny : ivre au volant, il force le barrage de la gendarmerie avant d'être arrêté a Vernon par la police


Mardi 26 Mai 2015 à 20:03 l Actualisé Mercredi 27 Mai 2015 - 00:37



Illustration
Illustration
Un automobiliste a passé son dimanche 24 mai dans une cellule de dégrisement au commissariat de Vernon et en garde à vue à la gendarmerie d'Ecos (Eure).

Cet habitant de Sainte-Geneviève-les-Gasny, âgé de 31 ans, a eu la très mauvaise idée de refuser de s'arrêter à un contrôle dressé par les gendarmes dans la nuit de samedi à dimanche vers 1h30 du matin rue du Général de Gaulle à Gasny. Après avoir ralenti et fait semblant de se garer à l'arrivée sur le barrage routier, il a brusquement accéléré obligeant un gendarme à se jeter sur le bas-côté pour ne pas être percuté.

Il est arrêté à Vernon par les policiers

La réaction des forces de l'ordre a été immédiate : un message avec le signalement du véhicule a été diffusé aussitôt à toutes les patrouilles y compris celles du commissariat de police de Vernon, par le centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie (CORG), basé à Evreux.

Le véhicule du fuyard signalé en direction de Vernon a finalement été intercepté à l'entrée de la ville par les policiers, une trentaine de minutes plus tard. Le chauffard a été placé en cellule de dégrisement pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique.

Mise en danger de la vie d'autrui

Il a été remis ensuite aux gendarmes d'Écos qui l'ont, eux, cette fois placé en garde à vue pour refus d'obtempérer aggravé par la mise en danger de la vie d'autrui (le gendarme qui a déposé plainte).

Lors de son audition, il a reconnu les faits et expliqué qu'il ne s'était pas arrêté au contrôle car se sachant alcoolisé il craignait de perdre son permis.

Sur instruction du parquet d'Evreux, l'automobiliste a été remis en liberté avec une convocation devant le délégué du procureur en vue d'une composition pénale. Il encourt six mois de suspension de son permis, 250€ d'amende et 500€ au titre des dommages et intérêts à verser au gendarme.
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com