Lors d'un contrôle sur l'A13.

Eure : les douaniers découvrent 2 kg d'herbe de cannabis dans la voiture de deux Rouennais


Mardi 1 Novembre 2016 à 14:17

La douane avait installé un contrôle sur l'aire de Tostes, dans l'Eure (Illustration@Douane)
La douane avait installé un contrôle sur l'aire de Tostes, dans l'Eure (Illustration@Douane)
Lors d'un contrôle mis en place sur l'aire de service de l'Autoroute A 13 à hauteur de Tostes, dans l'Eure, deux jeunes gens ont été interpellés par la douane en possession d'herbe de cannabis. C'était vendredi 28 octobre vers minuit et demi. Les douaniers ont intercepté une Citroën C3 qui allait en direction de Rouen.

Au cours de la fouille du véhicule, ils ont découvert 2 kg de cette drogue. Le conducteur, un Rouennais âgé de 23 ans, et son passager âgé de 29 ans, également de l'agglomération rouennaise, ont fait l'objet d'une rétention douanière. Ils ont été ensuite remis aux gendarmes de la compagnie de Louviers qui les ont placés en garde à vue pour transport et détention de produits stupéfiants.

Les mis en cause ont été déférés hier lundi 31 octobre au palais de justice d'Evreux où le magistrat du parquet leur a notifié une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Le conducteur a écopé de douze mois de prison ferme et le passager de huit mois d'emprisonnement avec sursis et mise à l'épreuve de vingt-quatre mois. Ils devront en outre payer solidairement une amende douanière de 21 000€.

... Et 133 grammes de cocaïne dans un autre véhicule

Une heure plus tôt, au même endroit, les douaniers avaient saisi 133 grammes de cocaïne dans la Seat Ibiza d'un homme, âgé de 42 ans,  originaire de l'Île-Saint-Martin (un archipel de l'océan Atlantique). Le quadragénaire a été placé en garde à vue dans les locaux de la compagnie de gendarmerie de Louviers.

A l'issue d'une série d'investigations, il a été déféré hier lundi devant le magistrat de permanence du parquet d'Evreux, en vue d'une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Compte tenu de son état de santé, il sera jugé au mois de décembre. Dans l'attente, il a fait l'objet d'un mandat de dépôt à la maison d'arrêt d'Evreux.














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook