Deux motards tués en percutant un tracteur qui traversait la route en Seine-Maritime


Samedi 7 Décembre 2013 à 20:44 l Actualisé Lundi 9 Décembre 2013 - 23:43



Le tracteur attelé d'une remorque arrivait du CD102 (à gauche) et traversait la D929 pour rejoindre le C5 en direction de Ronchois (à droite) lorsque l'ensemble agricole a été percuté de plein fouet sur le côté droit par la première moto puis par la deuxième (@Google Maps)
Le tracteur attelé d'une remorque arrivait du CD102 (à gauche) et traversait la D929 pour rejoindre le C5 en direction de Ronchois (à droite) lorsque l'ensemble agricole a été percuté de plein fouet sur le côté droit par la première moto puis par la deuxième (@Google Maps)
Deux motards ont trouvé la mort ce samedi après-midi sur la route départementale 939, à Illois, en Seine-Maritime. Le drame est survenu vers 16 h 45, à une intersection avec le CD 102.
 
Les deux motards circulaient chacun au guidon d'une puissante cylindrée, une 1000 cm3 et une 750 cm3, dans le sens Neufchâtel-en-Bray - Aumale. Dans des circonstances que l'enquête de la gendarmerie tentera d'établir, la première moto à percuté un tracteur agricole qui traversait la route en provenance du CD102. Le choc a été d'une extrême violence ce qui a provoqué un début d'incendie dans la cabine du tracteur. 

Les deux pilotes éjectés au moment du choc
 
La deuxième moto, elle, qui suivait la première quelques dizaines de mètres derrière a heurté violemment la remorque de l'ensemble agricole. Sous la violence du choc, les deux pilotes ont été éjectés et tués sur le coup.
 
C'est le conducteur du tracteur qui a prévenu les pompiers et les gendarmes. Le médecin du Samu de Rouen a constaté le décès des deux hommes. L'un était âgé de 37 ans et domicilié à Saint-Germain-sur-Bresle (Somme). Le second était âgé de 34 ans et originaire de Morienne, un village du canton d'Aumale situé à seulement quelques kilomètres du lieu drame.
 
L'accident s'est produit dans une ligne droite. La D929 a été coupée dans les deux sens jusqu'à 20 h 45, le temps de prendre en charge les victimes, de faire les constatations et d'évacuer les véhicules accidentés.

Le conducteur du tracteur n'a pas vu les motards
 
Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la communauté de brigades de Blangy-sur-Bresle, avec le renfort du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) et le peloton motorisé (PMO) de Neufchâtel-en-Bray. Le capitaine Alain Dieval, adjoint au commandant de compagnie de Neufchâtel, s'est rendu sur place pour diriger les opérations. 
 
Le conducteur du tracteur à été entendu par les enquêteurs. Il a déclaré avoir vérifié que "la route était libre" avant de traverser. Il n'aurait pas vu les motards arriver. Il a déclaré aux gendarmes avoir découvert le corps du deuxième motard après avoir appelé les secours.

Les deux motards étaient des amis. L'un d'eux ayant des problèmes mécaniques avec son engin avait accompagné l'autre chez un concessionnaire de Neufchâtel-en-Bray. Ils avaient prévu de revenir sur la même moto au cas où le deux roues avait dû rester en réparation.

Un peu plus tard sur cette même route départementale 929, à trois kilomètres de là, dans les virages de Mortemer, les occupants d'une camionnette utilitaire ont été grièvement blessés dans un face-à-face avec un camion-citerne. Lire ici les circonstances de cet accident.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com