Des cellules du centre de détention de Val-de-Reuil (Eure) passées au peigne fin cette nuit


Publié le Mercredi 30 Mars 2016 à 16:35 l Actualisé le 30/03 - 17:10



Une fouille des cellules a été organisée au centre de détention des Vignettes à Val-de-Reuil (Eure) au cours de cette nuit, de mardi à mercredi, révèle le syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS). Elle s'est déroulée en division 2 de 3 heures à 7 heures.

Pour l'occasion, les surveillants et gradés avaient été mobilisés à leur poste. Les équipes régionale d'intervention et de sécurité (ERIS) étaient également présentes pour cette opération sensible, qui a mobilisé une équipe cynophile avec un chien spécialisé dans la recherche de stupéfiants.

"Deux transferts de détenus auraient eu lieu à l'issue de cette opération et plusieurs téléphones portables et quelques grammes de cannabis ont été saisis", indique Nicolas Bihan, délégué régional du SPS et secrétaire au centre de détention de Val-de-Reuil.

"Notre syndicat, le SPS, se félicite de ce genre d'opération, malheureusement peu fréquentes et rappelle qu'il réclame depuis plusieurs années une fouille générale de l'établissement", commente Nicolas Bihan, dans un communiqué.

"Nous sommes au sein du plus grand centre de détention d'Europe avec pas loin de 800 détenus avec présence de radicalisation comme dans beaucoup d'établissement (Jawad Bendaoud était à Val de Reuil), la France est en État d'urgence mais les prisons oubliées par notre gouvernement".

Le syndicat pénitentiaire des surveillants précise qu'il réclame "une fouille générale, fouille qui n'a jamais eu lieu depuis l'ouverture du centre de détention en 1990".

> Lire aussi : Trafics à la prison de Val-de-Reuil : le SPS réclame une fouille générale des cellules








Publicité.



PUBLICITE





S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE












Suivez-nous sur Facebook