Chalutier en feu au large de Ouistreham : les trois marins pêcheurs sont en route vers le Havre


Mardi 6 Janvier 2015 à 14:02 l Actualisé Mardi 6 Janvier 2015 - 16:30



Chalutier en feu au large de Ouistreham : les trois marins pêcheurs sont en route vers le Havre
Un important dispositif de secours a été déclenché ce mardi en tout début d'après-midi au large de Ouistreham où un chalutier, le Lucky, a été victime d'un incendie dans la partie machinerie.

Les trois marins pêcheurs qui se trouvaient à bord du navire immatriculé au Havre et basé à Fécamp ont été récupérés sains et saufs  et sont à bord de la vedette de la gendarmerie maritime l'Esteron qui fait route vers le Havre.

Un hélicoptère EC225 de la Marine, un bateau des marins-pompiers et le patrouilleur Cormoran sont actuellement sur place, ainsi que la vedette des sauveteurs en mer (SNSM).

Le chalutier continue de brûler indique la préfecture maritime

En milieu d'après-midi, les flammes continuaient de ravager l'intérieur du chalutier (Photo Marine nationale)
En milieu d'après-midi, les flammes continuaient de ravager l'intérieur du chalutier (Photo Marine nationale)
La Préfecture maritime de Cherbourg a fait le point  en milieu d'après-midi de l'opération de secours engagée au large de Ouistreham, à la suite de l'incendie qui s'est déclaré à bord du chalutier Le Lucky. Voci le contenu de son communiqué publié peu après 16 heures.

Ce mardi 6 janvier, vers 12H20, le chalutier l'Emigrant signale au CROSS Jobourg qu'un chalutier au nord de Ouistreham pour 10 milles nautiques est en feu. Le CROSS Jobourg a immédiatement coordonné une opération de sauvetage et mobilisé les moyens présents à proximité.

Les 3 marins pêcheurs du Lucky on pu être immédiatement récupérés dans leur radeau de survie par un autre navire de pêche, le petit Bambino, puis transférés sur la vedette de gendarmerie maritime Esteron (déjà en mer et très proche du lieu du sinistre) qui a fait route vers le Havre. L’un des trois marins souffre de brûlures superficielles. A la suite d’une conférence téléphonique avec le Centre de consultation médicale maritime de Toulouse, le SAMU de coordination médicale maritime du Havre a organisé un accueil à quai. Les rescapés ont été pris en charge par les services de secours au Havre vers 14h30.
 
Le CROSS Jobourg a par ailleurs engagé la SNSM 091 Sainte Anne des flots de Ouistreham et mobilisé les moyens déjà en mer suivant :  le patrouilleur de la Marine nationale Cormoran, le patrouilleur de Gendarmerie maritime Géranium.
 
Parallèlement, le préfet maritime a déployé des marins pompiers par hélicoptère (EC 225 Marine nationale basé à Cherbourg) et fait appareiller le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage Abeille Liberté, pour éviter tout risque de dérive dans le rail d'accès au port du Havre si toutefois la situation devait durer.
 
Vers 15h15, les marins pompiers présents à proximité du chalutier ont signalé que les flammes avaient repris à bord. La plage et la cabine ont été totalement détruites. Pour l'heure la montée à bord des marins pompiers n'est pas envisagée compte tenu du danger trop important.

Les moyens d'intervention restent sur place jusqu'à nouvel ordre.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com