infoNormandie






Publicité.





infoNormandie.com



 







EURE.

35 infractions constatées par la gendarmerie a l'issue d'une rave-party sauvage à Mézières-en-Vexin


Publié le Lundi 13 Mars 2017 à 11:23

Trente-cinq infractions ont été relevées par la gendarmerie dimanche matin à l'issue d'un rassemblement, dans la nuit, de 100 à 150 "teuffeurs" à Mézières-en-Vexin (Eure).

Le matériel de sonorisation à été saisi par les gendarmes (Photo@gendarmerie27)
Le matériel de sonorisation à été saisi par les gendarmes (Photo@gendarmerie27)
Dans la nuit de samedi 11 au dimanche 12 mars, un groupe se rassemble sous la forme d'une free party, en entrant par effraction sur un terrain
industriel privé désaffecté, sur la commune de
Mézières-en-Vexin.

Les gendarmes effectuent une première vérification et délivrent des conseils de prudence, un des bâtiments présentant une dangerosité
importante.

Au lever du soleil, le groupement de gendarmerie de l'Eure engage plusieurs unités de la compagnie des Andelys, de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR), un peloton de gendarmes mobiles, une équipe cynophile stupéfiants, ainsi qu'un hélicoptère de la section aérienne de Villacoublay (Yvelines).

L'ensemble des participants et véhicules quittant la "teuf" sont contrôlés et fouillés, dans le cadre d'une réquisition du parquet d'Évreux.

Alcool, stupéfiants... 35 infractions constatées

De nombreuses infractions sont relevées :

- 16 infractions de détention ou usage de stupéfiants, assorties de saisies de résine de cannabis, de kétamine, d'héroïne et de LSD.

- 13 infractions pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.

- 1 infraction pour conduite sous stupéfiants et en état d'alcoolémie délictuelle.

- 2 infractions délictuelles de conduite sous l'empire d'un état alcoolique.

- 1 infraction contraventionnelle de conduite en état d'alcoolémie.

- 1 conduite sans permis en récidive.

- 1 infraction de transport d'arme blanche sans motif légitime (une matraque télescopique).

Parallèlement, une enquête pour rassemblement festif sans déclaration, violation de propriété, et dégradations à été ouverte. Un important matériel de sonorisation, d'un volume de vingt mètre cubes et d'une valeur estimée à dix mille euros, a été saisi.

La procédure judiciaire va se poursuivre, indique-t-on a la gendarmerie.
















Publicité.













PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE