Grandes marées en Normandie : prudence sur le littoral du 28 au 31 mars



Mis en ligne le Samedi 27 Mars 2021 à 10:04

Les adeptes de la pêche à pied ainsi que les promeneurs sont invités à redoubler de prudence durant les quatre prochains jours en raison des forts coefficients de marée



La préfecture maritime met en garde les pêcheurs à pied et les promeneurs - illustration @ iStock
La préfecture maritime met en garde les pêcheurs à pied et les promeneurs - illustration @ iStock
A partir de demain, dimanche 28 mars, et jusqu’au mercredi 31 mars, de forts coefficients de marée sont attendus sur le littoral, allant jusqu'à 112 mardi et mercredi.

Ces forts coefficients de marée peuvent attirer de nombreuses personnes sur le littoral de la façade maritime de la Manche et de la mer du Nord.

« Des courants marins plus forts et la mer plus dangereuse »

Le préfet maritime appelle donc à la plus grande prudence tous les usagers de la mer, et en particulier ceux qui pratiqueront la pêche à pied ou qui se promèneront sur le littoral soumis à la marée. « Quelques minutes peuvent parfois suffire pour être isolé par la marée montante ».

Les grandes marées ont pour conséquence d'augmenter le marnage (différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer) avec un brassage d'eau de mer plus important. Elles rendent donc les courants marins plus forts et la mer plus dangereuse.

Les recommandations à observer

• consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement;

• ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (lieu, heure de départ et si possible de retour);

• disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable, chargé, pour joindre le 196 - les secours en mer, ou sur canal 16 de la VHF);

• rester à proximité d'un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement).



        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19 en Normandie : le taux d'incidence baisse, mais la pression hospitalière reste forte

Les indicateurs épidémiologiques se maintiennent à un niveau élevé en Normandie, selon l'analyse hebdomadaire publiée ce mardi 20 avril par l'Agence régionale de santé (ARS).