#Armada2019. L'Hermione arrive à Rouen après une (trop) courte escale à Rives-en-Seine


Jeudi 6 Juin 2019 à 14:54

Pour ne pas être surprise par la tempête Miguel, qui prévoit demain des vents de plus de 100 km/h sur les côtes normandes, la réplique de la frégate de La Fayette a été contrainte d'écourter son escale à Rives-en-Seine. Elle arrive donc à Rouen, dès ce soir



L'Hermione a levé l'ancre avec un jour d'avance en prévision de mauvaises conditions météo. Il est attendu à Rouen, ce jeudi soir vers 19 heures - Photo © Isabelle Compagnon
L'Hermione a levé l'ancre avec un jour d'avance en prévision de mauvaises conditions météo. Il est attendu à Rouen, ce jeudi soir vers 19 heures - Photo © Isabelle Compagnon
En escale à Rives-en-Seine (Caudebec-en-caux), prévue du 5 au 7 juin, L’Hermione a dû écourter son séjour pour repartir dès cet après-midi vers Rouen, en prévision de la tempête Miguel. Des vents de plus de 100 km/h sont annoncés sur les côtes de Normandie demain vendredi dans l'après-midi.

Ces conditions météorologiques contraignent l’équipage de la frégate à remonter la Seine, dès ce jeudi, et quitter Rives-en-Seine à 15 heures. Elle remontera la Seine pour une arrivée entre 19 heures et 20h30 dans la capitale normande, où elle l'invitée d'honneur de cette 7e édition de l'Armada, du 6 au 16 juin.  Grosse déception pour ses admirateurs cauchois qui pensaient pouvoir profiter de cette escale à Rives-en-Seine pour visiter tranquillement le navire en dehors de la grande effervescence de L’Armada où pas moins de 700 000 visiteurs quotidiens sont attendus pour admirer les 45 grands navires amarrés aux quais de Rouen.

Les visiteurs qui avaient réservé leur billet pour l’escale de Caudebec-en-Caux et qui n'ont donc pas pu monter sur L'Hermione, pourront accéder à bord de manière privilégiée à partir de 10 heures et jusqu’à 17 heures à Rouen demain vendredi 7 juin. Ils seront accueillis par les bénévoles de l’association Hermione-La Fayette.

Les personnes ne pouvant se rendre à Rouen pourront demander un remboursement auprès de Caux Seine Tourisme  (Tel : 02 32 70 46 32).

Attendue en navire amiral à l’Armada

L'Hermione dans le port de Dieppe en mai dernier - Photo © I.C.
L'Hermione dans le port de Dieppe en mai dernier - Photo © I.C.
Rives-en-Seine a une longue tradition d’accueil des grands navires, ayant précédemment reçu le Belem, le Stad Amsterdam ou la Belle Poule. Pour cette très courte escale, la Communauté de communes s’est mise aux couleurs de L’Hermione avec en prime de très nombreuses animations et surtout la possibilité de découvrir le navire. 

L’Hermione rejoint donc Rouen ce jeudi 6 juin en début de soirée. Après avoir effectué́ son passage sous le pont Flaubert la frégate  virera devant le pont Guillaume-le-Conquérant pour repasser sous le 6e pont et s’amarrer rive droite au niveau du terminal réservé́ en temps normal aux navires de croisière. 

Dernière édition pour Patrick Herr

Pour sa 7e et dernière édition à la barre de ce rassemblement qu’il a lancé avec son équipe bénévole il y a 30 ans en 1989, Patrick Herr a tenu à faire de L’Hermione le navire amiral de l’Armada 2019. La réplique de la frégate de La Fayette ne pouvait en être absente.

En 1780, c’est à bord de L’Hermione que le Marquis de La Fayette embarqua vers l’Amérique du nord afin d’apporter au Général Georges Washington le soutien militaire du Roi de France qui fût décisif dans la victoire contre les Anglais.

« 236 ans plus tard, c’est fort de ces valeurs d’entraide et de solidarité que L’Hermione et son équipage de 80 marins feront leur première apparition dans la capitale normande…et dans le club des plus grands navires du monde ».

Lors de son escale à Dieppe en mai dernier, L'Hermione a été prise d'assaut par les visiteurs - Photo © I.C.
Lors de son escale à Dieppe en mai dernier, L'Hermione a été prise d'assaut par les visiteurs - Photo © I.C.

L'équipage en pleine action - Photo © I.C.
L'équipage en pleine action - Photo © I.C.



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook