Publicité.



Le président de la Région Haute-Normandie "passe la main" pour "ouvrir un nouveau livre"


Publié le Jeudi 12 Septembre 2013 à 14:07 l Actualisé le 19/09 - 19:03


Alain Le Vern
Alain Le Vern
Le socialiste Alain Le Vern l'a annoncé ce jeudi matin dans un communiqué remis à la presse : il démissionne de son poste de président de la Région Haute-Normandie. Il "passe la main" comme il le dit.

"Emmanuèle Jendet-Mengual, 1ère vice-présidente assurera l'intérim à la présidence jusqu'à la mi-octobre, date de l'élection de mon successeur dont je souhaite qu'il soit Nicolas Meyer-Rossignol", souligne-t-il.

Après 30 ans de fonctions électives, Alain Le Vern quitte définitivement (?) la scène politique. Il abandonne tous ses mandats, celui de conseiller régional qu'il transmet à Charlotte Goujon et de sénateur qui revient à sa suppléante Marie-Françoise Gaouyer, maire de la Ville d'Eu.

Alain Le Vern dit avoir "décidé d'ouvrir un nouveau livre" tout en rappelant qu'il "a mis ses actes en accord avec (ses) propos".

Lire ici le texte de sa déclaration
Je suis un "faiseux", pas un "diseux", souligne Alain Le Vern dans sa déclaration
Je suis un "faiseux", pas un "diseux", souligne Alain Le Vern dans sa déclaration


Qui sont-ils ?

Le président de la Région Haute-Normandie "passe la main" pour "ouvrir un nouveau livre"
- Charlotte Goujon a 30 ans. Elle est adhérente du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) et du PS depuis 2002, date de son engagement en politique. Après une licence d’Histoire, spécialisée en Aménagement et Conservation du Patrimoine, elle a passé le concours de Professeur des Écoles. Elle est aujourd’hui déléguée fédérale à la coordination au sein de la Fédération du Parti Socialiste de Seine-Maritime.

Le président de la Région Haute-Normandie "passe la main" pour "ouvrir un nouveau livre"
- Nicolas Meyer-Rossignol est âgé de 36 ans. Militant socialiste de la section de Mont-Saint-Aignan, il est élu régional dans la majorité d’Alain Le Vern depuis 2010 et, depuis octobre 2012, 8ème vice-président de la Région en charge du suivi des politiques régionales en matière d’emploi, d’économie et d’énergies. "Je suis à gauche depuis toujours et socialiste depuis longtemps", confie-t-il sur son blog.

Le président de la Région Haute-Normandie "passe la main" pour "ouvrir un nouveau livre"
- Marie-Françoise Gaouyer est âgée de 64 ans. Elle est maire de la ville d'Eu depuis 2008 et 8ème vice-présidente du Conseil général de Seine-Maritime, poste qu'elle occupe depuis 2008. Marie-Françoise Gaouyer a été membre du Conseil régional de Haute-Normandie du 29 mars 2004 au 14 mars 2010.

- Emmanuèle Jendet-Mangual est âgée de 64 ans. Elle est vice-présidente du Conseil régional et adjointe au maire de Rouen. Cette ancienne inspectrice générale des affaires sociales va donc assurer l'intérim d'Alain Le Vern jusqu'à l'élection d'un nouveau président à la tête du Conseil régional, probablement vers la mi-octobre.

Lire aussi


Point de vue Point de vue Point de vue Point de vue Point de vue

Nous publions ici l'analyse d'un lecteur d'infonormandie â propos du retrait d'Alain Le Vern de la politique :

Qui peut croire qu'Alain Le Vern renonce à tous ses mandats parcequ'il veut "ouvrir un nouveaui livre" ? Foutaise. Le président socialiste de la Région Haute-Normandie s'en va et abandonne tous ses mandats non pas de son plein gré mais parce que Laurent Fabius lui en expressément intimé l'ordre. Ne soyons pas dupe.

Nicolas Meyer-Rossignol, qui est pressenti pour lui succéder, n'est-il pas un proche collaborateur du ministre des Affaires étrangères avec lequel il travaille au Quai d'Orsay?

La plupart des élus socialistes de Haute-Normandie, (et votre site s'en est fait l'écho), y sont allés de leurs commentaires larmoyants pour saluer le départ "et le courage " d'Alain Le Vern. Parmi eux, un certain Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil et vice-président du Conseil régional. Or, dans l'entourage des deux hommes, personne n'ignore la "haine" que se portent ces deux-là.

Qu'Alain Le Vern annonce dans les colonnes d'un journal local (qui a pris cette information pour argent content) qu'il pourrait revenir en politique par la petite porte, en se présentant à la mairie de Dieppe est risible. Comment, après avoir été président du Conseil régional et sénateur, peut-on imaginer une telle chose.

Alain Le Vern n'a sans doute pas tout dit, en toute cas la vérité sur les vraies raisons de sa (ses) démission(s).

On peut s'attendre dans les prochaines semaines, peut-être prochains mois, à des rebondissements qui n'auront rien de politiques mais qui expliqueront en partie ce départ précipité d'un homme que rien ne pressait justement de partir...

@François 76000





Réagissez à cet article

1.Posté par François 76000 le 15/09/2013 00:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui peut croire qu'Alain Le Vern renonce à tous ses mandats parce qu'il veut "ouvrir un nouveaui livre" ? Foutaise. Le président socialiste de la Région Haute-Normandie s'en va et abandonne tous ses mandats politiques non pas de son plein gré mais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SEINE-MARITIME | POLITIQUE | ROUEN | LE HAVRE | EURE | NORMANDIE








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE