Le braqueur présumé d'un hôtel de l'agglomération de Rouen et ses complices arrêtés par la police


infoNormandie / Vendredi 20 Janvier à 16:39

Le braqueur présumé d'un hôtel de l'agglomération de Rouen et ses complices arrêtés par la police
L'auteur présumé du braquage de l'Hôtel Première classe commis le 12 décembre dernier, avenue des Canadiens à Saint-Etienne-du-Rouvray, est tombé dans le filet des policiers de la sûreté départementale (SD) de Seine-Maritime. L'homme, âgé d'une vingtaine d'années, vieille connaissance des services de police, a été confondu au terme d'une enquête compliquée.

Il était dans le collimateur des hommes du commissaire Nicolas de Golmard, le patron de la SD, depuis que son nom est apparu dans l'enquête sur le braquage de l'hôtel Première classe où une de ses connaissances, une jeune fille de 17 ans, était stagiaire.

La stagiaire de l'hôtel dans le collimateur

Le 12 décembre, vers 20h30, un individu le visage dissimulé sous un casque de moto fait irruption dans l'établissement. Il braque son arme de poing en direction de la réceptionniste et menace également une employée stagiaire et une cliente. Sans violences, le malfaiteur se faire remettre le contenu de la caisse, environ 1500€, et disparaît. Le plan de recherches ne permet pas de le retrouver.

Les victimes sont auditionnées. Le témoignage de la stagiaire ne convainc pas les enquêteurs qui relèvent pas mal d'incohérences dans ses déclarations. Les policiers fouillent, enquêtent dans l'entourage de la jeune fille et établissent qu'elle fréquente des gens peu recommandables. En particulier, un homme d'une vingtaine d'années qui régulièrement fait parler de lui. Les policiers soupçonnent la stagiaire d'avoir facilité et renseigné le malfaiteur qui est aujourd'hui en prison pour une autre affaire.

Il conduisait la BMW prise en chasse par la police

Le 29 décembre, ce jeune homme a été interpellé en effet dans des conditions un peu particulières au volant d'une BMW X5, volée la veille au cours d'un home-jacking dans l'agglomération rouennaise. Le véhicule suspect a, en fait, été repéré quelques instants plus tôt sur les Hauts de Rouen et pris en chasse par plusieurs équipages de police. La course-poursuite s'est achevée quai du Havre, par un accident : la BMW a foncé délibérément dans une voiture de police. Ses quatre occupants ont alors été interpellés et quatre policiers ont été légèrement blessés.

Persuadés que le conducteur de la BMW était le braqueur de l'hôtel Première classe, les hommes de Nicolas de Golmard ont rassemblé tous les éléments à leur disposition. Ils ont pu ainsi établir que l'un des occupants de la berline allemande, un adolescent de 17 ans, bien connu lui aussi de leurs services, avait très certainement participé au braquage de l'hôtel. Il a été placé sous surveillance.

Ouverture d'une information judiciaire

Mercredi matin, les enquêteurs ont interpellé les trois suspects : le jeune homme et la stagiaire, et sont allés chercher le braqueur supposé dans sa cellule à la maison d'arrêt de Rouen. Tous les trois ont été placés en garde à vue. Seul, le jeune homme de 17 ans a consenti à reconnaître sa participation au braquage. La jeune fille est quant à elle restée floue tandis que le suspect principal est resté muet.

Tous les trois ont été déférés ce vendredi après-midi devant le magistrat du parquet de Rouen, qui envisageait d'ouvrir une information judiciaire pour vol à main armée en bande organisée.

LIRE AUSSI
>Vol à main armée à l'hôtel Première Classe à Saint-Etienne-du-Rouvray : le malfaiteur dérobe 1 000 €
>Rouen : quatre policiers blessés lors d'une course-poursuite avec une BMW suspecte










Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook