Double assassinat : l'un des mis en examen remis en liberté par le juge des libertés et de la détention


Jeudi 4 Avril 2013 à 22:16 l Actualisé Jeudi 4 Avril 2013 - 22:43



Le juge des libertés et de la détention (JLD) a remis en liberté Mustapha X ce jeudi matin, à l'issue du débat contradictoire.

Un débat qui avait été reporté dans la nuit de dimanche à lundi à la demande de l'accusé pour préparer sa défense, après sa mise en examen pour assassinat dans le dossier du meurtre du médecin rouennais Jacques Franck et de son épouse Nelly, exécutés d'une balle dans la tête en tout début de matinée de samedi 30 mars à leur domicile de Grand-Quevilly.

Mustapha X s'était présenté de lui-même à l'hôtel de police de Rouen dimanche matin. Il venait pour expliquer aux enquêteurs qu'il connaissait l'auteur de ce double meurtre. Il avait été placé immédiatement en garde à vue afin d'être entendu par les enquêteurs de la brigade criminelle du SRPJ.

Au cours de son interrogatoire, l'homme, âgé de 38 ans, connu des services de police pour des faits de délinquance, avait accusé son ami Jimmy X d'être l'auteur des coups de feu. Selon lui, Jimmy lui avait demandé quelques jours plus tôt de lui procurer une arme.Mustapha s'est défendu d'être sur place au moment des faits, ce samedi matin.

Des déclarations confirmées par sa compagne lors de son audition et qui ont convaincu le juge des libertés et de la détention. Mustapha est ressorti libre du palais de justice, mais il reste mis en examen pour assassinat.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com