Publicité.



Le médecin rouennais et son épouse ont été froidement exécutés d'une balle dans la tête


Publié le Dimanche 31 Mars 2013 à 23:04 l Actualisé le 02/04 - 00:57


Les prélèvements et relevés d'indices vont-ils permettre aux enquêteurs de confondre les auteurs (photo d'illustration)
Les prélèvements et relevés d'indices vont-ils permettre aux enquêteurs de confondre les auteurs (photo d'illustration)
Les enquêteurs sont très discrets sur les circonstances dans lesquelles Jacques et Nelly Franck ont été tués à leur domicile, probablement samedi 30 mars, à Grand-Quevilly (Seine-Maritime). "L'enquête avance à grands pas", confiait une source proche du dossier ce lundi soir, et devrait déboucher rapidement sur des mises en examen dans les prochaines heures (Lire ici nos dernières informations sur cette affaire)

Selon nos informations, tout semble indiquer que le couple a été froidement exécuté d'une balle dans la tempe. Le corps de Jacques Franck, médecin généraliste de 65 ans, a été découvert dans l'entrée de la demeure. Celui de son épouse dans une pièce de la maison, au bout d'un couloir.

Les corps découverts par le fils

C'est la secrétaire du praticien qui exerce au groupe médical Louis Pasteur 66, avenue de Caen à Rouen (rive gauche) qui a donné l'alerte. Inquiète de pas voir arriver son patron à son cabinet. Elle a téléphoné au fils de Jacques Franck, lui aussi praticien dans l'agglomération rouennaise. Ce dernier s'est rendu au domicile de ses parents à Grand-Quevilly, et a découvert vers 10 h 30 samedi le drame affreux.

Après avoir envisagé dans un premier temps un drame familial, un homicide suivi d'une suicide, les enquêteurs ont rapidement écarté cette hypothèse pour privilégier la piste criminelle. Aucune arme n'a été découverte sur la scène de crime, aucune effraction n'a été constatée aux différents accès de la maison. Ce qui laisse à penser que Jacques Franck a ouvert la porte au meurtrier, sans se méfier.

Beaucoup de questions

Connaissait-il la personne qui s'est présentée chez lui ? Etait-elle seule ou à plusieurs ? A quelle heure ce double crime a-t-il été commis ? Autant de questions auxquelles les enquêteurs de la division criminelle du service régional de police judiciaire de Normandie cherchent à répondre.

Un représentant du parquet de Rouen s'est rendu sur place.

Toutes les hypothèses sont examinées. Elle vont du crime crapuleux au règlement de compte (mais pourquoi?) en passant par le cambriolage qui aurait mal tourné.

Dans l'entourage du couple, personne ne connaissait d'ennemis à ce médecin généraliste qui exerçait dans l'agglomération rouennaise depuis une trentaine d'années.

Les autopsies des corps auront lieu mercredi à l'institut médico-légal de Rouen.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE