Trois voleurs de carburant piégés par leur victime à Canteleu


Mercredi 21 Août 2013 à 14:14 l Actualisé Mercredi 21 Août 2013 - 23:09



Les voleurs s'apprêtaient à vider les réservoirs de deux camions lorsqu'ils ont été dérangés par le patron de l'entreprise (@Google Maps)
Les voleurs s'apprêtaient à vider les réservoirs de deux camions lorsqu'ils ont été dérangés par le patron de l'entreprise (@Google Maps)
Trois hommes, dont un père et son fils, ont été placés en garde à vue dans la soirée de dimanche 18 août, à Rouen. Ils sont soupçonnés d'une tentative de vol de carburant au sein d'une entreprise spécialisée dans la construction de routes basée quai Gustave-Flaubert, en bordure de Seine, à Dieppedalle-Croiset, à Canteleu.

Ce dimanche soir vers 22 h, le patron de la société Signature travaille dans un hangar. Il remarque d'étranges allées et venues d'un fourgon Renault. Il s'installe au volant de sa voiture et décide d'aller voir jusqu'à son entreprise située à proximité. A son arrivée, il constate que le fourgon suspect est entré dans la cour en marche arrière et que les deux portes battantes du véhicule sont grandes ouvertes. La présence d'un individu dissimulé derrière une Chevrolet à l'extérieur de la société lui met d'autant plus la puce à l'oreille que l'inconnu crie à ses complices de "se barrer".

Le fourgon tente de forcer le passage

L'entrepreneur, avec sang-froid, bloque alors l'entrée de l'entreprise avec sa voiture afin d'empêcher les intrus de sortir. Malgré tout, le conducteur du fourgon Renault tente de forcer le passage en percutant le véhicule. Finalement, les trois individus prennent la fuite à pied.

Le secteur est rapidement quadrillé par plusieurs équipages de police, dont la brigade anti-criminalité (BAC). Les premières investigations permettent d'établir que les trois inconnus étaient venus pour dérober du carburant. Dans le garage de l'entreprise de transport, ils constatent en effet que les bouchons des réservoirs d'un camion benne et d'un Citroën Jumper ont été forcés.

Forte odeur de gasoil

Dans le fourgon, outre un téléphone portable abandonné dans la précipitation, ils découvrent plusieurs bidons en plastique qui dégagent une forte odeur de gasoil.

Les recherches allaient rapidement aboutir à l'interpellation d'un premier suspect, un homme de 23 ans domicilié à Maromme. Les deux autres, dont les policiers disposaient du signalement, seront localisés et interpellés quai du Danemark. Il s'agit de deux Rouennais âgés de 45 et 49 ans. Les clefs de contact de la Chevrolet ont été retrouvées sur l'un d'eux.

Placés en garde à vue, les trois individus ont été longuement entendus par les hommes de la Brigade de répression des cambriolages. Ces enquêteurs avaient déjà eu à faire à certains d'entre eux qui étaient impliqués dans le vol de 30.000 litres de carburant au préjudice de la Communauté d'agglomération de Rouen (CREA).








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com