Publicité.



Les cambrioleurs de Leroy Merlin (250 000€ de préjudice) arrêtés par les gendarmes après 8 mois d'enquête


Publié le Vendredi 4 Avril 2014 à 15:18 l Actualisé le 04/04 - 16:09


Les cambrioleurs avaient été mis en fuite par le déclenchement de l'alarme et l'intervention d'un vigile
Les cambrioleurs avaient été mis en fuite par le déclenchement de l'alarme et l'intervention d'un vigile
SEINE-MARITIME - Une bande de cambrioleurs originaires des pays de l'Est écumait les grandes surfaces dans une zone géographique allant de la Picardie à la Champagne-Ardennes, en passant par la Haute-Normandie. Six membres de l'équipe ont été identifiés et interpellés en début de semaine par les gendarmes de la Brigade des recherches de Rouen et ceux de la communauté de brigades de Montville.

250 000€ de préjudice chez Leroy Merlin

Les gendarmes de Seine-Maritime travaillaient depuis huit mois sur un important cambriolage commis à l'hypermarché du bricolage Leroy Merlin, implanté sur la zone commerciale d'Isneauville, près de Rouen. Les faits (lire ici) remontent à la nuit du 21 au 22 juillet, vers 2 heures du matin.

Les malfaiteurs étaient entrés par effraction commettant des "dégâts considérables" pour un préjudice estimé à environ 250 000 euros, selon la gendarmerie. Mais le commando, qui avait tenté de mettre la main sur les fonds de caisse et le coffre fort, avait été mis en fuite par l'arrivée d'un vigile à la suite du déclenchement de l'alarme. Dans la précipitation, les cambrioleurs avaient abandonné sur place un véhicule Monospace.

Ils s'intéressaient aux coffres forts

Les investigations minutieuses menées par les gendarmes et un certain nombre d'éléments recueillis au fil de l'enquête ont donc permis de remonter jusqu'aux auteurs présumés. Ils a pu être établi que les six suspects étaient à l'origine d'une série de vols par effraction au préjudice d'établissements commerciaux. Ils s'intéressaient essentiellement aux coffres forts.

Ayant recuellis suffisamment d'éléments pouvant les confondre, les enquêteurs ont procédé en début de semaine à une vague d'interpellations qui a mobilisé trente-cinq gendarmes de la Compagnie de Rouen ainsi que les hommes du Groupe d'intervention de la gendarmerie (GIR) de Haute-Normandie.

Mis en examen et écroués

Placés en garde à vue, les mis en cause ont été mis en examen pour vols aggravés en bande organisée par un juge d'instruction de Rouen et placés sous mandat de dépôt, ce vendredi 4 avril.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE