Publicité.



Double meurtre de Saint-Marie-des-Champs : tués de 30 coups de couteau révèlent les autopsies


Publié le Vendredi 26 Avril 2013 à 12:15 l Actualisé le 26/04 - 14:12


Les autopsies pratiquées jeudi 25 avril à l'institut médico-légal de Rouen confirment que Julie Chevillard et de Bruno Fabulet sont morts des suites des coups de couteau qu'ils ont reçus en divers endroits du corps. La mère de famille a été frappée 19 fois et son nouveau compagnon 11 fois. Les faits se sont déroulés mardi peu avant 13 h 30 dans la maison qu'occupait la jeune femme âgée de 32 ans depuis 2012, impasse de la Ferme à Sainte-Marie-des-Champs, près d'Yvetot (Seine-Maritime).

Morte par étouffement

Selon le rapport du médecin légiste, aucun des coups de couteau reçus par Julie Chevillard n'était mortel : "elle a succombé à un étouffement provoqué par une hémorragie", indique Jean-Claude Belot, procureur de la République adjoint.

Bruno Fabulet a été frappé notamment d'un coup de couteau au coeur et d'un autre au niveau de la tête qui ont provoqué sa mort.

Selon le procureur adjoint, les faits se sont déroulés à la fois dans la maison de la jeune femme et dans le jardin où des traces de bagarre ont été relevées. Bruno Fabulet, qui perdait abondamment son sang, a eu le force d'aller se réfugier dans une maison voisine : "il est s'écroulé dans les bras d'un voisin".

L'auteur présumé toujours en psychiatrie

L'auteur présumé de ce double meurtre, Emmanuel Meyer, 45 ans, ex-mari de Julie Chevillard, a été interpellé moins d'une heure après les faits par des agents de la police aux Frontières. Il venait d'embarquer à la gare d'Yvetot à bord d'un train à destination de Paris. Les gendarmes ont dû faire stopper le convoi de voyageurs pour le récupérer.

L'arme du crime, un couteau de cuisine, a été retrouvée abandonnée le long de la route entre l'impasse de la Ferme et la gare.

Le meurtrier présumé dont la garde à vue a été levée pour des raisons médicales est toujours hospitalisé dans l'établissement spécialisé du Rouvray, près de Rouen. Il souffrirait d'importants troubles mentaux. "Il est dans un milieu totalement fermé et sécurisé", précise-t-on au parquet de Rouen.

Les enquêteurs sont dans l'attente de pouvoir l'interroger sur les circonstances et le mobile de cette tuerie.

Lire aussi






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE