Un détenu « libéré » par un commando armé devant le palais de justice de Tarascon


Publié le 28/01/2019 à 11:36

Trois hommes lourdement armés attendaient l’arrivée du fourgon cellulaire. Ils ont tiré une dizaine de balles dans les pneus du véhicule, sans faire de blessé.



L’un des agents pénitentiaires a été frappé par les malfaiteurs - illustration
L’un des agents pénitentiaires a été frappé par les malfaiteurs - illustration
Un détenu s'est évadé ce matin alors qu’il devait être présenté à un juge d’instruction au tribunal de grande instance de Tarascon, dans les Bouches-du-Rhône.

Escorté par trois surveillants pénitentiaires, l’homme avait été extrait du centre pénitentiaire de Béziers.

A l’arrivée au palais de justice de Tarascon, vers 8h30, un commando composé d’au moins trois individus armés a menacé l’escorte et tiré dans les pneus du véhicule. Onze douilles ont été retrouvées, et plusieurs impacts de balle sont visibles sur le fourgon cellulaire. Le détenu s’est évadé avec ses trois complices.

Un agent pénitentiaire frappé

Les tirs n’ont pas fait de blessé, mais un surveillant a été victime de coups. Les agents pénitentiaires ont immédiatement été pris en charge par les pompiers. « Une cellule de soutien psychologique a également été mise en place pour les fonctionnaires de greffe qui ont assisté à la scène », indique-t-on au ministère de la Justice.

La garde des sceaux a tenu « à saluer le sang-froid et le professionnalisme des agents dans ces circonstances », dans un communiqué publié dans la matinée.

La PJ de Marseille enquête

Le ministère de la Justice annonce l’ouverture d’une enquête par le procureur de la République de Tarascon pour faire toute la lumière sur cette évasion. La direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille a été saisie.

Le procureur de la République a prévu de tenu une conférence de presse dans la journée pour faire le point sur l’enquête.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook