L'Info en continu

FAITS DIVERS

Prison d’Évreux : surpris en train de parachuter des « chaussettes » par dessus le mur d’enceinte


Publié le 06/10/2017 à 17:08

Eure.


Un homme et une femme d’une trentaine d’années ont été placés en garde à vue pour avoir introduit de la drogue et des denrées alimentaires dans l’enceinte de la maison d’arrêt d’Évreux (Eure).
 

La surveillance a été renforcée aux abords de la maison d’arrêt d’Évreux. Depuis plusieurs semaines, en effet, des parachutages de « chaussettes » contenant de la drogue ou d’autres produits et objets interdits sont constatés. Régulièrement, les services de police interpellent les auteurs de ces pratiques.

Interpellés en flagrant délit

Tel a été le cas de l’homme et de la femme, âgés respectivement de 39 et 33 ans (lui est de Louviers, elle d’Évreux) qui ont été surpris en train de balancer une « chaussette » par dessus le mur d’enceinte.

Il était aux alentours de 15h30, hier jeudi. Des policiers en patrouille rue Georges Duhamel ont repéré en pleine action les deux personnes près de l’enceinte pénitentiaire. Ils ont été interpellés immédiatement.

35 g de cannabis dans une « chaussette »

L’homme a reconnu avoir balancé cinq chaussettes. Celles-ci ont été retrouvées dans la cour de la prison par les surveillants. L’une d’elles contenait un peu plus de 35 grammes de résine de cannabis, les autres des produits alimentaires. La drogue et les marchandises ont été saisies.

Les deux mis en cause ont été déférés aujourd’hui vendredi au palais de justice d’Évreux. Le magistrat du parquet leur a notifié une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (Crpc).