Le tapage nocturne dégénère à Rouen : cinq policiers blessés, neuf personnes en garde à vue


Publié le Mercredi 12 Janvier 2022 à 12:31

Appelés à intervenir pour un tapage nocturne dans un appartement du centre-ville de Rouen, les forces de l'ordre ont été pris à partie par des fêtards qui ont exercé à leur encontre des violences. Sept hommes et deux femmes ont été interpellés



Certains des interpellés devront répondre de violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique  - Illustration © DDSP76
Certains des interpellés devront répondre de violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique - Illustration © DDSP76
Un équipage de Police secours a dû demander des renforts alors qu'il intervenait pour un tapage nocturne, ce mercredi matin en fin de nuit rue du Cercle, dans le secteur de la place du Vieux-Marché à Rouen (Seine-Maritime). 

Il est un peu plus de 4 heures quand plusieurs riverains contactent le 17 pour signaler des nuisances provenant d'un appartement situé au premier étage d'un immeuble où plusieurs personnes alcoolisées font la fête.

Un policier roué de coups

Dès leur arrivée sur place, les policiers sont pris à partie et outragés par les occupants du logement qui finissent par fermer la fenêtre. Les fonctionnaires montent alors à l'étage et tapent dans la porte qui est entrouverte. A cet instant, un des fêtards jette son passeport sur le palier mais refuse de sortir.

Alors que les policiers redescendent au rez-de-chaussée, quatre des individus leur emboitent le pas et rouent de coups un fonctionnaire qui est blessé. L'arrivée de  renforts permet d'interpeller les trublions puis un cinquième un peu plus tard. Quatre autres personnes restées dans l'appartement seront également appréhendées.

Sept hommes et deux femmes en garde à vue

Au final, sept hommes et deux femmes, âgés entre 21 et 26 ans, sont conduits à l'hôtel de police pour être placés en garde à vue. Certains des protagonistes vont devoir répondre de « violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique. par auteurs en d'état d'ivresse », mais aussi d'outrage et rébellion.

Cinq policiers ont été blessés légèrement au moment des interpellations.