L'Info en continu

NORMANDIE

La tempête Eleanor promet des vents violents sur la Normandie, cette nuit de mardi à mercredi


Publié le 02/01/2018 à 13:54

Exit « Carmen », voici « Eleanor ». Les cinq départements normands sont placés en vigilance orange en raison des vents violents qui vont souffler cette nuit de mardi à mercredi sur le nord de la France. Des risques de submersion sont également annoncés sur les côtes.


Prudence également sur la route (Photo © infoNormandie)
Prudence également sur la route (Photo © infoNormandie)
Les départements de la Seine-Maritime et de l'Eure, mais aussi le Calvados, la Manche et l'Orne, sont placés en vigilance orange pour un phénomène de « vents violents » et demeurent en vigilance jaune pour un phénomène de vagues-submersion.

Une dépression nommée « Eleanor » va circuler du nord de l'Irlande à la Mer du Nord dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 janvier et occasionner, en première parttie de nuit, de violentes rafales de vent pouvant atteindre 90 à 110km/h dans les terres et jusqu'à 120 km/h sur le littoral dans la seconde moitié de nuit.  

« Ces valeurs sont susceptibles d'évoluer et seront localement accentuées en raison d'orages isolés, pouvant provoquer des phénomènes violents », signale la préfecture de Seine-Maritime.

"Vagues-submersion" : Une vigilance particulière au risque de submersion marine doit être accordée lors de l'épisode de pleine mer, vers 13h le 03 janvier, dans les communes du littoral.

Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières.
Elles sont liées à une élévation extrême du niveau de la mer due à la combinaison de l'intensité de la marée et le passage d'une tempête, produisant une surélévation du niveau marin.

Les coefficients de marée vont augmenter pour culminer à 107 dans la nuit de mercredi 3 janvier 2018 à jeudi 4 janvier.

Les vagues peuvent endommager les infrastructures côtières (digues, jetées, etc.) et transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) qui deviennent alors des projectiles susceptibles de blesser des personnes, détériorer des biens ou gêner la circulation en bord de mer

"Crue de la Seine aval" : Le tronçon Seine aval est passé en vigilance orange crue.

Les pluies observées ces derniers jours ont entraîné une hausse des niveaux sur les tronçons placés en vigilance. Les cumuls de pluie annoncés pour les prochaines 48 heures, les vents violents au niveau de l'estuaire ainsi que les coefficients de marée supérieurs à 100 vont générer des hausses des niveaux de la Seine aval, plus particulièrement à Rouen et à la Bouille.

Cette dépression se poursuivra demain mercredi 3 janvier jusqu'en fin d'après-midi.

Cliquer sur la carte pour la visualiser. Document © Météo France
Cliquer sur la carte pour la visualiser. Document © Météo France

Grandes marées : appel à la vigilance

Par ailleurs, compte-tenu des grandes marées, une vigilance particulière est à observer sur le littoral, au moment de la pleine mer. Il est donc fortement recommandé de :

• Limiter les déplacements, la vitesse sur route et autoroute, en particulier en cas de conduite d'un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.

• Ne pas se promener en forêt et sur le littoral.

• En ville, être vigilant face aux chutes possibles d'objets divers.

• Ne pas intervenir sur les toitures et de pas toucher aux fils électriques tombés au sol.

• Ranger ou fixer les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d'être endommagés.

La préfète de Seine-Maritime, Fabienne Buccio, demande aux organisateurs d'événements (type marchés en extérieur, avec chapiteaux) de prendre toutes les précautions nécessaires afin de consolider les installations provisoires.