Évreux : alcoolisé et drogué, il menace de « planter des clous dans les yeux » des policiers


Le jeune homme a été interpellé après un différend avec ses parents et avoir insulté et menacé les fonctionnaires de police



Par infoNormandie - Lundi 21 Décembre 2020 à 17:28


Sa garde à vue a été levée sur avis médical en raison de son état mental - Illustration
Sa garde à vue a été levée sur avis médical en raison de son état mental - Illustration
Les policiers d’Évreux (Eure) ont dû faire usage d’un pistolet à impulsion électrique pour maîtriser un homme particulièrement violent.

Vendredi 18 décembre, vers midi, un équipage du groupe de sécurité de proximité (GSP) est appelé à intervenir pour un différend familial au domicile d’un couple, rue de Sacquenville à Évreux. Une dispute a éclaté, en effet, entre des parents et leur fils de 28 ans. Ce dernier est fortement alcoolisé et sous l’emprise de stupéfiants (il aurait consommé de la cocaïne).

Garde à vue levée sur avis médical

L’homme s’en prend aux forces de l’ordre : il les insulte d’abord puis menace de « leur planter des clous dans les yeux » (sic). De fait, il sort une poignée de pointes de sa poche. A cet instant, l’un des policiers se sent contraint de dégainer un pistolet à impulsion électrique pour neutraliser le jeune excité qui est interpellé pour « violences aggravées sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Emmené à l’hôpital pour contrôle, sa garde à vue sera finalement levée sur avis médical en raison de son état mental qui lui a valu d’être hospitalisé. Le mis en cause sera entendu par les enquêteurs dès que sa santé le permettra, relate une source proche de l’enquête.



         Partager Partager


Mots clés : Eure, Police, Violences, Évreux