Deux journalistes de M6 pris à partie par une quinzaine de jeunes lors d'un reportage à Canteleu, près de Rouen


Des jeunes âgés entre 15 et 17 ans, armés de barres de fer, de briques et de pierres s'en sont pris à une équipe de M6 venus faire un reportage à Canteleu lundi après-midi



Par infoNormandie - Mardi 12 Octobre 2021 à 11:46


L'équipe de M6 tournait des images dans la principale cité de Canteleu pour illustrer son reportage lorsqu'elle a été agressée par une quinzaine de jeunes - Illustration © Google Maps
L'équipe de M6 tournait des images dans la principale cité de Canteleu pour illustrer son reportage lorsqu'elle a été agressée par une quinzaine de jeunes - Illustration © Google Maps
Une équipe de  journalistes de M6 venu pour assister à la conférence de presse que donnait Mélanie Boulanger, maire de Canteleu, près de Rouen, après son placement en garde à vue dans une affaire de trafic de stupéfiants, ont été violemment agressés ce lundi 11 octobre, vers 18 heures. 

En marge de la conférence de presse, les deux journalistes ont, pour illustrer leur reportage, décidé de tourner des images dans un quartier de la ville réputé pour abriter des trafics de stupéfiants. De passage boulevard Claude Monet, alors que le caméraman filmait, le véhicule de M6, a été pris pour cible par une bande de jeunes âgés entre 15 et 17 ans, armés de barres de fer, de briques et de pierres.

Si les deux journalistes n'ont pas été blessés, leur voiture a été sérieusement endommagée : impacts sur la carrosserie, lunette arrière et pare-brise brisés. 

Une plainte a été déposée. 

17 suspects interpellés vendredi matin

Cette attaque en règle est à rapprocher avec l'opération anti-stupéfiants menée vendredi matin par la police à Canteleu et qui a permis de démanteler un vaste trafic de drogue qui a conduit à l'interpellation de 17 personnes, dont une famille de Canteleu.

Ce coup de filet a aussi et surtout permis de procéder à la saisie, en Seine-Maritime, l'Eure, Les Yvelines et le Val d'Oise, de 12 kg d'héroïne, 6 kg de résine de cannabis, 75 kg de produits de coupe pour l'héroïne, des armes à feu, notamment deux pistolets mitrailleurs, ainsi que plus de 350 000 € en liquide et de 600 000 € au titre des avoirs criminels (comptes bancaires, huit véhicules).