Au Havre, un agneau de 4 mois battu à mort dans les Jardins suspendus : une enquête est ouverte



Mis en ligne le Jeudi 11 Juin 2020 à 15:05

Un agneau dédié à l'éco-pâturage a été découvert sans vie mardi soir, dans les Jardins suspendus. Il a été tué à coups de bâtons. La ville du Havre a déposé plainte



L'agneau faisait partie du cheptel dédié à l'éco-pâturage - illustration © Pixabay
L'agneau faisait partie du cheptel dédié à l'éco-pâturage - illustration © Pixabay
Une enquête  pour « acte de cruauté envers un animal ayant entraîné la mort » a été ouverte au commissariat du Havre (Seine-Maritime). 

La victime de cet acte barbare est un agneau de quatre mois qui a été battu à mort, apparemment à coups de bâtons, dans les Jardins suspendus, rue du Fort au Havre. 

L'animal sans vie a été découvert par un passant mardi 9 juin, vers 22h30. La police municipale est venue sur place pour constater les faits, mais l'enquête a été confiée à la police nationale. 

La ville du Havre a lancé en 2018 un plan éco-pâturage pour l'entretien de ses espaces verts. Le troupeau municipal est constitué de 20 brebis de race normande (avranchin), 9 brebis de race bretonne (landes de Bretagne) et 5 chèvres de fossé. Un bélier avranchin devait compléter le troupeau en 2019 afin d’assurer la reproduction et doubler le cheptel. 


        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19 en Normandie : le taux d'incidence baisse, mais la pression hospitalière reste forte

Les indicateurs épidémiologiques se maintiennent à un niveau élevé en Normandie, selon l'analyse hebdomadaire publiée ce mardi 20 avril par l'Agence régionale de santé (ARS).