Publicité.



Zone de sécurité prioritaire : le préfet de l'Eure promet des moyens supplémentaires


Publié le Mercredi 26 Décembre 2012 à 11:00 l Actualisé le 01/01


Zone de sécurité prioritaire : le préfet de l'Eure promet des moyens supplémentaires

Dominique Sorain, préfet de l’Eure, a rencontré les maires des communes concernées par la création de la zone de sécurité prioritaire mixte, il y a quelques jours. Il était accompagné de Dominique Laurens, procureure de la République, du colonel commandant le groupement de gendarmerie et du directeur départemental de la sécurité publique.




Des moyens supplémentaires notamment en policiers sont annoncés par le préfet de l'Eure

Les élus des communes de Vernon, Gaillon, Aubevoye et Les Andelys ainsi que ceux des dix communes assurant la continuité territoriale de la zone ont participé à cette réunion. "La forte connexion entre les communes concernées et la situation à proximité de la région parisienne et sur un axe de fort passage entrainant une délinquance itinérante justifient une appréhension globale des questions de sécurité et des flux de délinquance. L’association renforcée entre police et gendarmerie permise par le caractère mixte de la ZSP s’inscrit dans ce cadre", constate la préfecture dans un communiqué.

Lutter contre le sentiment d'insécurité

"Les élus se sont montrés très intéressés par ce nouveau dispositif et seront totalement associés à la mise en œuvre et au fonctionnement de la ZSP-M. Ce nouveau dispositif permet en effet de mettre en cohérence les actions déjà menées et de renforcer les partenariats entre les acteurs locaux".
Policiers et gendarmes vont axer leurs efforts sur des objectifs restreints et prioritaires : lutte contre les cambriolages et l’économie souterraine, mais aussi maîtrise des flux de délinquance et contrôle des axes de circulation. "Les actions menées dans le cadre de la ZSP s’inscrivent dans la durée afin de lutter au mieux contre les racines de la délinquance et le sentiment d’insécurité". Elles seront pilotées dans le cadre d’une « cellule de coordination opérationnelle » présidée par le préfet avec madame le procureur et les forces de l’ordre.


Création d'une cellule opérationnelle
"Des actions de prévention seront également menées en s’appuyant sur les dispositifs existants comme les CLSPD. Le dispositif partenarial sera renforcé au sein d’une cellule de coopération opérationnelle du partenariat associant tous les acteurs concernés par la prévention de la délinquance (élus, parquet, forces de l’ordre, éducation nationale, bailleurs sociaux, associations) et visant à renforcer les outils existants : vidéoprotection, lutte contre le décrochage scolaire, sécurisation des transports…", souligne-t-on encore à la préfecture de l'Eure.
Afin d’atteindre ces objectifs,"des moyens supplémentaires tant humains (policiers et gendarmes supplémentaires) que matériels et financiers (concentration prioritaire du Fonds interministériel de prévention de la délinquance dans la ZSP) vont être déployés. Les premières opérations vont avoir lieu au mois de janvier 2013.".




Mots-clés :


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE