Yvelines : un conducteur ivre et sans permis fonce sur les policiers à Vaux-sur-Seine


Mercredi 17 Septembre 2014 à 10:50 l Actualisé Vendredi 19 Septembre 2014 - 09:45



Les policiers ont dû se jeter sur le bas côté pour ne pas être percutés par le véhicule du fuyard qui aurait foncé délibérément sur eux (Photo d'illustration DGPN)
Les policiers ont dû se jeter sur le bas côté pour ne pas être percutés par le véhicule du fuyard qui aurait foncé délibérément sur eux (Photo d'illustration DGPN)
Refus d’obtempérer, mise en danger de la vie d’autrui, tentative d’homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique, conduite en état d'ivresse, défaut de permis de conduire...

Un automobiliste de 37 ans devra répondre prochainement de tous ces faits - délictuels - devant le tribunal correctionnel de Versailles, voire devant la cour d'assises si la tentative de meurtre à l'encontre de policiers devait être établie. 

Les faits se sont produits dans la nuit de mardi à ce mercredi 17 septembre, vers 1 heure du matin, à Vaux-sur-Seine, près de Meulan dans les Yvelines. L'individu est au volant d'une Peugeot 206 qui circule rue du Château. Une patrouille de police, à bord d'un véhicule Picasso, est en mission de sécurisation dans la commune.  Elle décide de contrôler la 206, mais le conducteur de cette dernière tente de percuter les gardiens de la paix qui lui font signe de s'arrêter.

Il emboutit la voiture de la BAC

L'individu prend alors la fuite en direction de Triel-sur-Seine, où il est repéré par un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC). Là encore, le fuyard n'entend pas obtempérer : il fonce sur les policiers en civil. A cet instant, l'un d'eux réussit à éviter la 206 en se jetant sur le côté. Le fonctionnaire, s'estimant en danger, pointe son flash ball (arme qui tire des projectiles en caoutchouc) en direction du conducteur qui continue sa route et vient emboutir l'avant du véhicule de la BAC.

L’automobilste parvient néanmoins à s'enfuir de nouveau. Il est finalement interpellé dans le secteur du bois de l’Hautil à Boisemont.

Il a été placé en garde à vue et longuement auditionné par les enquêteurs qui ont dressé à son encontre une série de procédures judiciaires, dont une pour tentative de meurtre.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com