Yvelines : prison ferme pour le chef d'un réseau de drogue et ses lieutenants


Vendredi 18 Novembre 2016 à 17:19

C'est un appel téléphonique anonyme qui a mis les policiers mantais sur la piste de ce trafic (Illustration)
C'est un appel téléphonique anonyme qui a mis les policiers mantais sur la piste de ce trafic (Illustration)
Les principaux protagonistes d'un trafic de stupéfiants ont été condamnés jeudi 17 novembre a des peines de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles. Le chef du réseau a écopé de 4 ans d'emprisonnement dont un an de sursis avec mise à l’épreuve et révocation d'un sursis de trois mois.

Le Groupe de lutte contre les stupéfiants du commissariat de Mantes-la-Jolie était sur le coup depuis plus de trois mois. Trois mois d'investigations qui ont donc abouti à l'interpellation des membres de ce réseau.

Dénonciation anonyme

Tout démarre le 8 août dernier par un appel téléphonique anonyme. L'interlocuteur déclare que des individus se livrent à un trafic de stupéfiants. Une enquête préliminaire est ouverte.

Les lignes téléphoniques de plusieurs suspects impliqués dans le trafic sont placées sous interception judiciaire. Les écoutes sur la ligne téléphonique de l’un des individus permettent de révéler l'existence d'un trafic de résine de cannabis.

Trois revendeurs, dont deux jeunes filles

Plusieurs acheteurs sont identifiés. Il apparait que le chef de ce réseau utilise trois revendeurs dont deux jeunes filles mineures pour alimenter en produits stupéfiants un point de "deal" situé à Rosny-sur-Seine, a quelques kilomètres de Mantes. Les investigations permettent également d’identifier la nourrice de ce trafic.

C'est ainsi que le 17 octobre, à 6 heures, les six protagonistes de ce trafic sont interpellés à leur domicile respectif.

Des perquisitions fructueuses

Chez la nourrice, il est découvert lors de la perquisition 100 grammes d’herbe de cannabis en paquet mais également une quarantaine de grammes conditionnées à la revente unitaire, ainsi que du matériel de conditionnement, de découpe de résine ainsi qu’un fusil.

Au domicile du chef de ce réseau, il est découvert deux petits pochons d’herbe de cannabis dans le même contenant que ceux saisis chez la nourrice.

Un même pochon est également découvert chez un troisième individu interpellé. Enfin, deux plaquettes de résine sont trouvées dans la maison du 4ème suspect interpellé. Aucun produit stupéfiant n’est retrouvé chez les deux mineures.

Prison ferme pour trois d'entre eux

A l’exception d’une des jeunes filles qui déclare n’être qu’une cliente, tous reconnaissent leur participation à ce trafic de stupéfiants.

Placés en garde à vue, les mis en cause ont été déférés en vue d'une comparution immédiate pour le jeudi 17 novembre.

A l’issue du procès, la tête du réseau a donc été condamnée à 4 ans d’emprisonnement dont un an avec sursis et mise à l’épreuve et révocation d'un sursis de trois mois. La nourrice et le principal revendeur ont écopé chacun de 2 ans de prison dont un an avec sursis, mise à l’épreuve et révocation d'un sursis de trois mois.

Les trois autres ont été relaxés.
 














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook