Publicité.



Yvelines : la femme de ménage condamnée pour le vol de 170 000€ de jeux de grattage


Publié le Vendredi 26 Février 2016 à 16:14 l Actualisé le 27/02 - 17:34


Une femme de ménage et sa fille ont été condamnées à 12 et 6 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines). Elles ont été reconnues coupables d'avoir dérobé pour 170 000€ de jeux de grattage au préjudice de leur patron qui tient un tabac-presse à Élancourt.

En octobre 2015, lors d'un bilan comptable, le buraliste constate la disparition mystérieuse de milliers de tickets de grattage de la Française des jeux . En l'absence d'effraction, le gérant finit par signaler les faits aux services de police.

L'enquête confiée à la sûreté urbaine d'Élancourt se porte initialement sur le personnel du commerce. Les auditions des employés, y compris de la femme de ménage, ne permettent pas toutefois de recueillir d'éléments suspects ni de preuve tangible.

D'un commun accord avec le buraliste et la Française des jeux, les enquêteurs décident de piéger un ticket afin de le rendre traçable. Bingo. La femme de ménage, âgée de 50 ans, est alors rapidement confondue, grâce aussi au système de vidéosurveillance d'un des commerces où elle a l'habitude d'aller encaisser les gains.

L'employée profitait de sa présence dans l'établissement, une heure par jour à la fermeture du tabac pour dérober les jeux de grattage avec la complicité de sa fille, âgée de 30 ans.

Avec la complicité de sa fille âgée de 30 ans, l'employée indélicate venait régulièrement percevoir l'argent des tickets gagnants dans les débits de boissons voisins pour ne pas attirer l'attention.

Le total des sommes ainsi gagnées par les deux femmes avoisine les 100 000 euros, réinvestis notamment dans l'achat d'appareils électroménagers et de mobilier.

Les deux femmes ont finalement été interpellées et placées en garde-à-vue. Lors de leur audition, elles ont reconnu les faits, ce qui leur a valu d'être déférées jeudi 25 février au palais de justice de Versailles.

Jugées en comparution immédiate, elles ont été condamnées à des peines allant de 6 à 12 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve pendant 3 ans.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE