Les sapeurs-pompiers des Yvelines sont intervenus à trois reprises hier mercredi entre 16h30 et 18h30 pour des incendies d'origine accidentelle. Bilan : des dégâts et des personnes incommodées par les fumées.

Yvelines : incendie dans une crèche, dans un pavillon et à un sapin de Noël


Jeudi 14 Janvier 2016 à 10:42 l Actualisé Jeudi 14 Janvier 2016 - 15:29



D'abord à Elancourt, route de Montfort : un adolescent de 12 ans rentrant de son domicile a entendu du bruit lorsqu’il a ouvert la porte. Pensant qu’il s’agissait de cambrioleurs le jeune garçon a pris peur et est allé se réfugier chez son voisin. En fait, les bruits entendus provenaient des crépitements de l'incendie qui s'était déclaré dans le pavillon. L'inspection des lieux part les sapeurs-pompiers a permis d'établir qu'un court-circuit sur un appareil électrique est à l'origine de l'incendie qui a été détruit le pavillon.

L'adolescent, qui n'a pas été blessé, a été transporté au centre hospitalier André Mignot au Chesnay pour examen. Des mesures de relogement devaient être prises dans l'après-midi en vue du relogement provisoire de la famille. 
 
Incendie en sous-sol à la crèche

Peu après 17 heures, c'est à la crèche des Petites Sirènes, rue de Dublin à  Elancourt, que les pompiers sont intervnus. Un générateur installé dans le sous sol de la crèche a explosé dégageant un nuage de fumée. Six adultes ont été incommodés. Par précaution une équipe médicalisée du SAMU est venue sur place pour examiner les 18 enfants et le personnel qui se trouvaient encore dans la crèche. Seule la directrice, souffrant de maux de tête,  a été transportée à l'hôpital André Mignot au Chesnay.   

Les dégâts sont peu importants, selon une source policière.

La bougie enflamme le sapin de Noël
 
Enfin, vers 18h30, nouvelle intervention. A Marly-le-Roi cette fois, pour un feu d'habitation d'origine accidentelle avenue de l’Abreuvoir. A l'origine : une bougie a embrasé le sapin de Noël. Trois enfants, âgés de 9 à 5 ans, et leur mère se trouvaient au domicile familial au moment des faits. Par chance, aucun d'entre eux n'a été blessé. Le pavillon a été entièrement détruit. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com