Yvelines : elle croyait avoir vu une kalachnikov. Etat d'alerte devant une église à Carrières-sur-Seine


Lundi 11 Mai 2015 à 08:58 l Actualisé Lundi 11 Mai 2015 - 11:06



Un service de sécurité a été mis en place une partie de la matinée de ce dimanche devant l'église de la rue de Belfort (illustration)
Un service de sécurité a été mis en place une partie de la matinée de ce dimanche devant l'église de la rue de Belfort (illustration)
Les policiers sont intervenus dimanche 10 mai, en tout début de matinée, au domicile d'un habitant de Carrières-sur-Seine (Yvelines) soupçonné d'être armé d'une kalachnikov.

Une femme venait de signaler au commissariat avoir aperçu, la veille au soir,  un homme armé d'une arme ressemblant à un fusil d'assaut à une fenêtre du 4ème étage d'un immeuble situé rue de Belfort près de la rue de Buzenval. Elle précisait aux policiers qu'une petite église se trouve au pied de l'immeuble en question.

A cet instant, par précaution, la décision était prise de déployer des policiers, équipés d'un armement collectif, pour assurer la sécurité devant l'église durant l'office religieux prévu ce dimanche matin de 9 heures à 11 heures. 

Parallèlement, des investigations permettaient de localiser l'appartement où l'homme armé avait été vu. Une perqusition était effectuée au domicile du suspect, un homme de 21 ans, où les policiers retrouvaient effectivement une arme, mais il s'agissait non pas d'une kalachnikov mais d'un "air soft".

L'arme a été saisie à titre conservatoire, tandis que son détenteur a été auditionné et laissé libre.
 









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com