infoNormandie






Publicité.





infoNormandie.com



 







Yvelines : deux blessés graves au Port-Marly, le tireur s'est rendu aux hommes du RAID


Publié le Lundi 26 Septembre 2016 à 17:50

Le tireur s'en est pris sans raison à une caissière du magasin Super U et à un homme de 70 ans (Illustration)
Le tireur s'en est pris sans raison à une caissière du magasin Super U et à un homme de 70 ans (Illustration)
Une femme de 57 ans et un homme de 70 ans environ ont été grièvement blessés par arme à feu ce lundi devant le magasin Super U, avenue de Saint Germain à Le Port Marly. L'auteur des coups de feu, âgé de 61 ans, a été interpellé par les policiers du RAID, l'unité d'élite de la Police nationale. Il a été placé en garde à vue pour tentatives d’homicides.

Les faits. Vers midi et demi, un homme est descendu de son véhicule, un 4X4, et a ouvert le feu sur deux personnes qui fumaient une cigarette devant le supermarché puis a pris la fuite. Il s'agit d'une caissière du magasin qui a été touchée dans le dis et d'un homme âgé qui se trouvait avec elle. Lui a été blessé au niveau du ventre.

Pronostic vital engagé

Les deux victimes ont été transportées grièvement blessées l'une à l'hôpital parisien Georges-Pompidou, la seconde à l'hôpital Percy à Clamart (Hauts-de-Seine). Leur pronostic vital était alors engagé.

Les recherches ont rapidement permis de retrouver, à 13 heures 20, le véhicule de l'auteur des coups de feu, à proximité du magasin. Une arme de chasse a été découvert sur le siège passager du 4X4. .

Il se rend aux hommes du RAID

Une rapide enquête de voisinage a également permis aux forces de l'ordre d'apprendre que le tireur était réfugié à son domicile, résidence des Lionceaux, rue Simon Vouet à Port Marly. Un périmètre de sécurité a alors été mis en place en attendant l'arrivée des hommes du RAID, du service de déminage et d'importantes forces de police. A 16h10, l’individu s'est finalement rendu après une heure de négociation. Il était en compagnie de son épouse. 

L'enquête a été confiée au service régional de police judiciaire (SRPJ) de Versailles.

On ignorait ce soir les motivations de cet homme qui était un client habituel du magasin Super U.


















Publicité.











PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE