Yvelines : à Trappes, la vitrine d'une pharmacie détruite par représailles ?

Lundi 29 Décembre 2014 à 16:48 l Actualisé Lundi 29 Décembre 2014 - 23:58



Photo d'illustration
Photo d'illustration

Une pharmacie de Trappes (Yvelines) qui avait refusé de délivrer des médicaments à une femme voilée aurait été victime de représailles samedi vers 12h30. La vitrine de la pharmacie a été entièrement détruite par des jets de pierres et la façade recouverte de tags injurieux et fascistes.

Une plainte a été déposée par la pharmacienne et une enquête ouverte par les services de police. 









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com