Yvelines. Un conducteur se rebelle lors d'un contrôle d'identité, aux Mureaux


Vendredi 7 Août 2015 à 09:53 l Actualisé Samedi 8 Août 2015 - 01:23



@Illustration.
@Illustration.
Un automobiliste a refusé de se soumettre aux vérifications d'usage lors d'un contrôle routier hier jeudi vers 18 heures, place du 8 Mai 1945, aux Mureaux (Yvelines).

Au moment où les policiers lui ont demandé de les suivre pour contrôler son identité, l'homme s'y est opposé et s'est rebellé, selon une source proche de l'enquête.

Lors de l'interpellation du suspect, les fonctionnaires ont été légèrement blessés aux mains.

L'individu de 34 ans demeurant aux Mureaux a été placé en garde à vue pour violences et menaces sur personnes dépositaires de l'autorité publique et rébellion.
 

Précisions

Jessica Dulhoste, une lectrice, nous demande d'apporter les précisions suivantes à propos du déroulement de ce contrôle de police.
(...) " Cet homme avec dans la voiture ses deux enfants en bas âge de 20 mois et 3 ans ainsi que sa belle mère se sont stationnés 2 min en double file devant la boulangerie de la gare des Mureaux. 

La police leur a demandé de "bouger le véhicule". il a expliqué qu'il en avait pour 2 min le temps d'acheter le pain.
La police a répliqué qu'il serait verbalisé s'il ne bougeait pas.

Il a donc repris son véhicule évidemment énervé, a fait demi tour devant la voiture de police pour aller se garer.
De là, ils l'ont suivi car ils n'ont pas apprécié sa manière d'avoir fait le demi tour (rapide). J'attire votre attention sur la fait qu'il n'a commis aucune infraction au code de la route.

Et là, le délit de faciès entre de nouveau en compte. 

Puisqu'ils l'interpellent et en profitent pour faire un contrôle, ce qui l'a agacé. N'ayant aucun papier d'identité il n'a pas refusé le contrôle mais a juste précisé qu'il n'avait pas ses papiers, il a donc été fouillé.

Le ton est monté, sa mère étant furieuse a été tenue par un policier qui dit avoir été mordu à ce moment là, sauf qu'il s'avère qu'il n'en est rien. Elle n'a pas été mise en garde à vue et rien n'est retenu contre elle. Personne n'a donc été blessé " (...) 







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com