Publicité.



Yvelines. Ils avaient tabassé un adolescent à Mantes-la-Ville : les auteurs sont arrêtés


Publié le Mardi 29 Septembre 2015 à 17:14 l Actualisé le 29/09 - 17:44


Illustration. Les investigations des enquêteurs du commissariat de Mantes ont permis d'identifier les agresseurs de l'adolescent
Illustration. Les investigations des enquêteurs du commissariat de Mantes ont permis d'identifier les agresseurs de l'adolescent
Les auteurs du tabassage d'un adolescent de 17 ans, le 19 septembre dernier dans un quartier de Mantes-la-Ville, ont été interpellés et présentés à la justice. L'un d'eux, âgé de 16 ans, a été écroué, les autres sont placés sous contrôle judiciaire.

Les faits, d'une extrême gravité, se sont déroulés entre 16h et 17h. Ce jour-là, un jeune du quartier du Village à Mantes-la-Ville joue au football avec des camarades. Soudain, il est entouré par une quinzaine de jeunes provenant du quartier voisin des Merisiers, en zone de sécurité prioritaire. Sans comprendre ce qui lui arrive, il reçoit une avalanche de coups et une ou plusieurs décharges de « shocker » (une arme de défense à impulsions électriques).

Victime de représailles

La victime perd connaissance et est transporté à l’hôpital de Mantes par les sapeurs-pompiers. Il est hospitalisé pendant 2 jours et se voit attribuer 10 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Les éléments fournis par la victime et les témoins permettent aux enquêteurs d'identifier trois des agresseurs.

C'est ainsi que mercredi 23 septembre, les policiers procèdent à l’interpellation simultanée des mis en cause à leur domicile respectif. Un quatrième auteur est à son tour identifié et interpellé le lendemain.

Lors des perquisitions, un poing américain utilisé lors des faits est retrouvé. L’exploitation des téléphones portables confirme que la rixe avait été organisée en représailles d’un précédent affrontement impliquant l'adolescent. Lors des auditions, en garde à vue, les auteurs de l'expédition punitive ont confirmé les faits.

Antagonisme de quartier, selon les policiers
    
"Cette affaire s’inscrit dans un antagonisme de quartier ayant conduit au décès en juin 2014 d’un jeune de 22 ans habitant le quartier des Merisiers, abattu au fusil à pompe dans le quartier du village", souligne une source policière.
    
Les quatre mis en cause ont été déférés devant la juge des enfants, au tribunal de grande instance de Versailles. L’un d’eux a fait l’objet d’un mandat de dépôt à l’établissement pénitentiaire de Porcheville et les autres ont été placés sous contrôle judiciaire.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE