Vol à la carte routière : la septuagénaire se fait dérober sa carte bancaire sur le parking de Leclerc à Canteleu


Mercredi 25 Juin 2014 à 11:54 l Actualisé Mercredi 25 Juin 2014 - 14:55



Lors du passage en caisse, il convient de bien s'assurer que vous n'êtes pas observé par une personne inconnue au moment de composer votre code (Photo d'illustration)
Lors du passage en caisse, il convient de bien s'assurer que vous n'êtes pas observé par une personne inconnue au moment de composer votre code (Photo d'illustration)
La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime met en garde contre les vols dits à la carte routière. Plusieurs faits de la sorte ont été constatés ces derniers mois dans le département, principalement sur des parkings de grandes surfaces. Dernière victimle en date, une femme âgée de 71 ans qui s'est fait voler sa carte bancaire par deux jeunes femmes, sur le parking du centre commercial Leclerc à Canteleu.

Les faits sont survenus mardi 17 juin, entre 13h et 15h. La septuagénaire revenait avec son mari de faire des achats dans le magasin, lorsque le couple, qui poussait un caddie, a été abordé par deux femmes. Ces dernières prétextant ne pas connaître la région, ont déployé une carte routière sur le caddie afin qu'on leur indique le chemin à prendre. Tandis que l'une des femmes détournait l'attention du couple, sa complice faisait main basse sur la carte bancaire de la septuagénaire dont le sac à main était accroché au chariot.

Arnaquée de 470 euros

La victime ne s'est pas rendue compte tout de suite du vol, mais seulement trois jours plus tard. Elle est allée déposer plainte le 20 juin. Grâce aux nombreux détails qu'elle a pu leur donner, notamment la description des femmes, âgées entre 20 et 30 ans et parlant le français avec un fort accent des pays de l'Est, les enquêteurs ont pu établir le mode opératoire des deux suspectes.

La victime a expliqué aux policiers que ce jour là elle avait retiré de l'argent à un distributeur dans le hall du centre commercial et avait réglé ses courses à la caisse avec sa carte bancaire. Elle ne souvient pas d'avoir été épiée par un inconnu lors de ces opérations, mais toujours est-il que les deux femmes ont pu utiliser aussitôt après le vol le moyen de paiement. En effet, l'enquête a permis d'établir que la carte bancaire a été utilisée dans un distributeur pour un retrait de 300 euros et dans deux autres commerces, dont un tabac, pour un montant total de 170 euros.

Un mode opératoire bien rodé

Ce type de fait n'est pas nouveau. Selon l'officier chargé de la communication à l'Etat major de la DDSP, plusieurs plaintes ont déjà été déposées pour des victrimes de vols similaires, commis en particulier sur le parking du centre commercial de la Vatine (Carrefour) à Mont-Saint-Aignan. Le mode opératoire est bien identifié.

Une équipe est chargée de repérer une "cible", souvent des personnes âgées, de la suivre et d'obtenir à un moment ou à un autre le code secret de sa carte bancaire. En possession de ce précieux césame, un seconde équipe - souvent des femmes - s'occupe d'aborder la "cible" en laissant croire qu'elle cherche leur chemin. L'objectif en vérité est de parvenir à substiliser la carte bancaire de la victime, pas toujours très méfiante.

Le mode opératoire, bien rodé, paraît en tout cas efficace. C'est pourquoi, les services de police appellent à observer la plus grande vigilance en pareille situation.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com