Vitesse et téléphone : 126 infractions relevées entre Bailly et Mareil-sur-Mauldre


Mercredi 8 Juillet 2015 à 18:36 l Actualisé Mercredi 8 Juillet 2015 - 22:21



126 infractions ont été relevées en trois heures de temps ce mercredi matin sur la RD 307, entre Bailly et Mareil-sur-Mauldre (Photo @DDSP78)
126 infractions ont été relevées en trois heures de temps ce mercredi matin sur la RD 307, entre Bailly et Mareil-sur-Mauldre (Photo @DDSP78)
A l'pproche du week-end qui s'annonce particulièrement chargé sur les routes d'Ile-de-France en raison des départs en vacances, les services de police et de gendarmerie ont mené une opération de sécurité routière conjointe ce mercredi matin sur la route départementale 307, entre Bailly et Mareil-sur-Mauldre.

Le résultat en terme d'infractions a été "payant" : 126 procès verbaux ont été dressés en trois heures, dont 91 liées à la vitesse et 14 pour usage de téléphones portables ou oreillettes (l'usage de celles-ci est interdite depuis le 1er juillet).

Les contrôles ont été mis en place entre 7h et 10h, sur un axe fortement emprunté le matin. Comme elles le font de temps en temps, la Police Nationale et la Gendarmerie s'étaient associées pour une deuxième opération conjointe de lutte contre l'insécurité routière, cette fois sur le territoire de la gendarmerie. Une première opération de ce type avait eu lieu le 17 juin  dernier sur les communes de Maurepas, Coignières, Les Essarts le Roi et le Perray en Yvelines le long de la RN10.

Moto banalisée et hélicoptère

Des binômes de motards appartenant à l'escadron de sécurité routière (EDSR78) de la gendarmerie et à l'unité de sécurité routière (USR) de la police avaient été pour l'occasion constitués. Un équipage à moto banalisée et deux véhicules équipés de radars embarqués étaient également mobilisés. 

A noter qu'un hélicoptère de la gendarmerie, avec à son bord le capitaine de police chef de l’USR, assurait une couverture aérienne de l'opération.

"Les usagers surpris par cette opération inédite se sont vus notamment rappeler les règles récentes relatives à l'interdiction du port des oreillettes", souligne-t-on à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). 

Les conducteurs de deux-roues, parmi les plus touchés dans les Yvelines, ont également fait l'objet de nombreux rappels en matière de respect du code de la route.                  

Les motards de la police et de la gendarmerie faisaient équipe commune à l'occasion de cette opération destinée à sanctionner les conduites addictives (Photo @DDSP78)
Les motards de la police et de la gendarmerie faisaient équipe commune à l'occasion de cette opération destinée à sanctionner les conduites addictives (Photo @DDSP78)








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com