---

Visite de Hollande à Louviers : Franck Martin (re)tacle Marc-Antoine Jamet


Publié le 2 Janvier 2013 à 09:59 / Actualisé le 01/01/1970

La venue de François Hollande à Louviers (Eure) samedi prochain n'en finit pas de raviver la guéguerre entre Franck Martin et son "frère ennemi" Marc-Antoine Jamet. Le feuilleton continue...

Le maire radical de gauche de Louviers assurait encore tout récemment que le chef de l'Etat n'en profitera pour aller  à Val-de-Reuil, la ville de son rival de toujours. "Le roi MAJ fait de l’intox. Hollande à Val-de-Reuil ? Même pas en rêve ! ", écrivait Franck Martin sur son compte Twitter, en guise de réponse à Marc-Antoine Jamet (MAJ), maire socialiste de Val-de-Reuil et vice-président du Conseil régional de Haute-Normandie.

Franck Martin : le Président a cédé..."

L'Elysée ne lui a pas donné raison : le chef de l'Etat fera bien un détour par la "plus jeune commune de France", après avoir visité l'exposition consacrée à l'ancien député-maire de Louviers et président du Conseil, Pierre Mendès-France, dont c'est le 30e anniversaire de la mort.

"Quand je me trompe, je le dis", écrit Franck Martin ce matin sur Twitter. "Le Président a cédé à l'intrigant. A force de se rouler sur la moquette, le roi MAJ obtient une courte halte". Voilà, c'est dit, mais sur quel ton !

"Rien à voir avec le cirque Sarkozy"

Le maire de Louviers livre par ailleurs quelques détails sur cette visite présidentielle. "Une année qui démarre sur les chapeaux de roue" et qui contraint Franck Martin à abréger ses vacances pour participer à la préparation de la visite de François Hollande. Entre autres, des réunions de travail avec les "gens de l'Elysée pour mettre au point la visite".

"Protocole allégé, sécurité discrète, proximité avec les gens : une visite de François Hollande n'a rien à voir avec le cirque Sarkozy", détaille encore avec un brin d'ironie le maire de Louviers.


Mots-clés :









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook